ASSE – Combien coûte Jean-Clair Todibo (FC Barcelone) ?

14 novembre 2019 à 13:52 par Emmanuel Bernard

0

Jean-Clair Todibo pourrait être prêté pour gagner en temps de jeu.

A 19 ans, Jean-Clair Todibo est à l’âge de jouer un maximum pour engranger du temps de jeu et de l’expérience. Mais en quittant Toulouse pour le FC Barcelone, le défenseur français a fait un choix sportif ambitieux et pas nécessairement payant jusqu’ici, puisqu’il n’est au mieux qu’une doublure, quand seulement il dans le groupe de l’équipe première. La presse espagnole évoque la situation comme difficile pour tout le monde, joueur et club et elle évoque la possibilité d’un départ en janvier. Plus toutefois sous la forme d’un prêt que d’un transfert définitif. S’il veut rentrer en France pour s’exprimer, c’est encore la meilleure sinon la seule solution. Notamment à l’ASSE où, il se dit qu’il aurait été proposé.

Jean-Clair Todibo poussé par le FC Barcelone à gagner du temps de jeu ailleurs ?

Jean-Clair Todibo a quitté il y a presque un an, le TFC pour le FC Barcelone. Fâché avec son club formateur qui souhaitait le conserver, il en a coûté aux Blaugrana, une indemnité maigrement compensatoire, de 1 million d’euros. Forcément, le jeune homme de 19 ans au physique longiligne à près du mètre 90, s’est fortement valorisé en rejoignant la puissante machine catalane. Malgré son faible temps de jeu. Pour Transfermarkt, il vaut 8 millions d’euros et possiblement le double ou presque, du côté de l’Observatoire du football (entre 10 et 15 M€). L’ASSE n’a jamais investi plus que 10 millions d’euros, pour le recrutement d’un joueur. De surcroît Todibo a quitté Toulouse pour l’attrait du challenge sportif, cela écarte l’hypothèse d’un retour définitif en Ligue 1.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais - Quand se terminent les contrats des joueurs bretons ?

Un prêt serait possible pour l’ASSE, un transfert sec semble plus inabordable

A Barcelone, Todibo s’est installé pour quatre ans et demi, en signant jusqu’au 30 juin 2023 avec le club le plus important de la ville. Il lui est payé près de 65 000 euros bruts mensuels, hors bonus. C’est moins que la moyenne des revenus du vestiaire de Claude Puel, cette saison 2019-20. Le défenseur ou milieu défensif axial a Bruno Santin pour conseil, c’est notamment l’agent de l’ancien latéral stéphanois, Kevin Malcuit.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑