ASSE – L’évolution de la valeur marchande de Yohan Cabaye au cours de sa carrière

31 août 2019 à 22:10 par Thomas

0

Nouvelle étape à Saint-Etienne, pour Yohan Cabaye. La dernière de sa carrière ?

Qu’un international français à presque 50 capes nationales reviennent dans le championnat de France est une très bonne chose. Faut-il que le mariage soit bon entre Yohan Cabaye et l’ASSE, car le milieu de terrain sort de sept mois sans jouer en club, c’est une inconnue pour toutes les parties. Le risque est néanmoins minime, car le joueur n’a signé qu’un an en réduisant son salaire. A 33 ans, Cabaye n’est plus vraiment concerné par le marché des transferts. A tout le moins pas au sens d’une indemnité à payer pour le recruter.

Yohan Cabaye a signé un an avec l’ASSE

Pas comme à l’époque de son départ de Newcastle pour le Paris Saint-Germain. Le club de la capitale a payé 25 millions d’euros son transfert aux Magpies, au cours de l’hiver 2014. C’est à cette occasion le pic de sa carrière en valeur sur le mercato, atteint à l’âge de 28 ans. L’évolution tel que le montre sa courbe sur la plateforme Transfermarkt est tout ce qu’il y a de plus normal et linéaire pour un footballeur. Yohan Cabaye a évité les gros écueils des blessures graves ou d’une mise à l’écart prolongé. Il s’est valorisé jusqu’à l’âge de la maturité et aujourd’hui que la fin de sa carrière approche doucement, la tendance tire vers le bas.

L’évolution de la valeur marchande de Yohan Cabaye en carrière, selon Transfermarkt.

Au PSG son transfert le plus cher et le pic de sa valorisation

A la dernière évaluation de son profil, effectuée sur Transfermarkt au début de l’été, le néo-milieu de terrain stéphanois était estimé à 2 millions d’euros en valeur marchande. Saint-Etienne n’a pas pas eu d’indemnité à verser pour le recruter, étant libre depuis la résiliation de son précédent contrat, au Al Nasr à Dubaï. L’AS Saint-Etienne est le sixième club que fréquente Yohan Cabaye chez les professionnels. Il a débuté au LOSC, avant de partir pour Newcastle, rentrer en France au PSG, puis repartir en Grande-Bretagne pour le compte de Crystal Palace, puis au Qatar. Le natif de Tourcoing dans le Nord cumule 43,9 millions d’euros, en indemnités sur les transferts réglées pour le recruter.

Vous aimerez aussi:  PSG - Combien rapportent les posts sponsorisés aux joueurs parisiens ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑