ASSE Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Majeed Waris (FC Lorient) ?

28 décembre 2017 à 17:20 par joachim

0

En quête d’un attaquant de pointe, l’ASSE pisterait le Lorientais Majeed Waris. – @Twitter

Face à la réalité sportive du début de saison 2017-2018 du club, l’ASSE va bouger, en janvier, le mois durant du mercato d’hiver. Les Verts cherchent en plusieurs postes clés, notamment en défense (lire notre analyse sur le transfert de Bedimo, autre piste suivie par le club), au milieu (voir les détails pour Yann M’vila) et devant. Paul-George Ntep (voir ce qu’il coûterait) est un joueur convoité – mais cher, sur les ailes. Pour l’axe de l’attaque, l’Equipe donnait vendredi, le nom de Waris Majeed, au FC Lorient. C’est qu’un bon buteur, efficace devant le but adverse est souvent très cher et le marché des transferts l’hiver, n’offre pas la meilleure lucarne pour le recruter. Saint-Etienne prospecte donc du côté de la Ligue 2 pour rentrer plus justement dans ses moyens. Ça pourrait coûter combien un transfert de Majeed Waris de Lorient à l’ASSE ? Analyse…

Le FC Lorient est ouvert à la discussion, mais pas contre un transfert « bradé »

A 6 millions d’euros l’indemnité payée par Lorient au Trabzonspor en 2015, Majeed Waris est le transfert le plus cher de l’histoire des Merlus. Deux ans et une relégation en Ligue 2 plus tard, l’international ghanéen (30 capes internationales) a perdu de sa valeur marchande. Elle avoisine plutôt les 4 millions d’euros à 5 millions d’euros, au plus. Sauf qu’à comprendre les déclarations récentes du président Loïc Ferry à ce sujet, le FC Lorient ne cédera pas facilement. « Nous ne sommes pas contre un départ de Majeed Waris, mais ce ne sera qu’en contre-partie d’un bon deal pour le club. » La porte est toutefois ouverte, au joueur sous contrat chez les Merlus, jusqu’à la fin du mois de juin 2020.

Le salaire de Majeed Waris est inférieur à la moyenne du vestiaire de l’ASSE

Pour le salaire, celui de Waris a diminué l’été dernier, conformément aux règles applicables, dans le cas des équipes reléguées en Ligue 2. L’attaquant de 26 ans n’en reste pas moins le joueur le mieux payé du collectif dirigé par Mickaël Landreau, avec un salaire approchant le demi-million d’euros bruts la saison complète. Sans les primes avec. C’est moins que le salaire moyen chez les Verts, sans prise en compte de l’augmentation certaine des émoluments du joueur, en changeant de club pour un plus ambitieux que le sien




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑