Betis – Combien vaut Nabil Fekir sur le mercato ?

29 mars 2020 à 19:10 par Thomas

0
Betis Nabil Fekir transfert

Nabil Fekir a réussi ses débuts en Espagne, sous le maillot du Betis.

Parti de Lyon pour Séville et son Real Betis, Nabil Fekir a pris un drôle de pari auquel beaucoup ne croyaient pas. Mais le milieu offensif champion du monde réussit sa saison, à tel point que le Real Madrid lorgnerait sur lui, comme une piste possible de renfort la saison prochaine. L’OL l’a cédé pour 19,75 millions d’euros l’indemnité, hors variables additionnelles (et dans le cadre d’une opération incluant le frère de Nabil, Yassin). Deux tiers d’une saison (22 matches) et sept buts plus tard, il est valorisé à plus du double sur le mercato.

Nabil Fekir estime au double que le Betis a payé à l’OL

Quarante millions d’euros, c’est l’estimation donnée pour lui par la plateforme Transfermarkt. La plus basse du moment, comparée au cabinet KPMG pour qui il vaut un million de plus, et de 40 à 50 millions, de la part de l’Observatoire du football. L’écart de valorisation entre ce mois de mars et son départ de Lyon trouve pour explication l’échéance du contrat du joueur chez les Gones ; elle touchait à sa fin, normalement au terme de cette saison 2019-20. Tandis qu’au Betis, il reste à Nabil Fekir trois ans et un peu plus à compenser, pour le recruter. Lyon ne sortira de surcroît pas perdant si son ancien capitaine quitte les Verdiblancos, car le club a une option de 20% sur une éventuelle plus-value.

Vous aimerez aussi:  Coronavirus - Les commandes explosent sur le marché du fitness

Sous contrat jusqu’en 2023 avec les Verdiblancos

Nabil Fekir a, sinon en rejoignant la Liga, une clause libératoire dans son contrat fixée à 90 millions d’euros. Si un club les mets, le Betis ne pourra s’opposer à son départ. Le joueur de 26 ans est à Séville jusqu’en juin 2023, pour un salaire proche de 7 millions d’euros bruts la saison. Il est le joueur le mieux payé de son vestiaire, mais il l’assume en étant sur le terrain, le plus efficace.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer