Borussia, Seville, Transfert – Ça coûterait combien de recruter Bouna Sarr (OM) ?

25 avril 2018 à 16:45 par Guillaume

0

Reconverti latéral droit, un poste de plus en plus valorisé dans le foot moderne, Bouna Sarr a l’attention de plusieurs clubs. Mais l’OM ne souhaiterait pas le vendre. Au contraire… – @OM

Quelle inspiration de Rudi Garcia. C’est à l’initiative du coach de l’OM que Bouna Sarr, à la base un joueur offensif a changé de registre, pour occuper le poste de latéral droit, dans la fonction moderne du rôle, c’est-à-dire acceptant les longs raids dans le couloir et la contribution fréquente au jeu d’attaque. Bouna Sarr s’est révélé dans ce rôle souvent si compliqué à pourvoir, à tel point qu’il intéresse de plus en plus de clubs. On connaissait l’intérêt du Leicester de Claude Puel, selon L’Equipe, il y a avec le Borussia Dortmund, le FC Séville ou le Torino. L’OM ne cherchant pas à le vendre, à combien pourrait se négocier un transfert de Bouna Sarr, à l’issue de cette saison ? Décryptons…

Si déjà il veut bien le vendre, l’OM réclamera plus que la valeur marchande estimée de Bouna Sarr

Tel que nous l’observions récemment, Bouna Sarr vaut diversement 3,5 ou 3,1 millions d’euros en valeur marchande en transfert, selon les études, de Transfermarkt pour la première estimation et de l’Observatoire du football, pour l’autre. Mais il est clair que pour déloger le natif de Lyon, il conviendra de payer bien plus cher. Cet hiver, l’Olympique de Marseille a refusé des offres à 5 millions d’euros venues de Premier League. Il est vrai qu’à mi-saison, le contexte était différent ; au-delà des enjeux financiers, se posait la question de l’équilibre du jeu. Dans tous les cas, même cet été, la tendance n’est pas au départ pour le joueur. Au contraire, selon L’Equipe, l’OM souhaiterait le prolonger après la fin de la saison 2019-2020 qui marque la fin de son contrat du moment.

Vers une prolongation de son contrat plutôt qu’un départ à Dortmund, à Séville ou ailleurs

Qui dit prolongé, dit forcément revalorisé, en ce qui concerne Bouna Sarr. Le joueur est toujours sur son premier contrat, signé en 2015, à son arrivée à l’Olympique de Marseille, en provenance du FC Metz. Son salaire avoisine les 90.000 euros bruts mensuels, sans les bonus additionnels, ça le classe dans la fourchette plutôt basse du vestiaire phocéen. L’Olympique de Marseille a pour objectif d’étendre son contrat, au moins jusqu’en 2022.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑