Brest, Metz, Dijon ou Amiens : Qui descendra en Ligue 2 selon les bookmakers ?

9 août 2019 à 12:05 par Reynald Porré

1

Au moins deux, voire trois équipes descendront en Ligue 2, à la fin de la saison.

La Ligue 1 2019-20 débute ce vendredi 9 août. Après nous être intéressés aux équipes qui finiront sur le podium, place au bas du tableau, et la lutte pour le maintien. Le Stade de Reims et le Nîmes Olympique, promus l’an passé, ont réalisé une belle saison, en finissant respectivement 8ème et 9ème du dernier exercice. Mais les bookmakers ne croient pas en un tel dénouement pour le FC Metz et le Stade Brestois.

Le Stade Brestois favori pour descendre en Ligue 2 selon les bookmakers

Brest est en ballotage le plus défavorable, avec une cote moyenne à 2,3. Deuxième du championnat de Ligue 2, les Bretons sont désormais entrainés par Olivier Dall’Oglio, qui connait bien la Ligue 1, puisqu’il coachait Dijon, jusqu’en décembre dernier. Il avait été limogé par son président suite aux mauvais résultats de son équipe. Une relégation des Messins est presque aussi probable, avec une cote à 2,6. Comprendre que les opérateurs nationaux tablent sur la descente des deux équipes promues.

Vous aimerez aussi:  Pasinobet, le nouveau sponsor maillot du MHSC se dévoile

Dijon devrait encore lutter pour éviter la relégation

Voir le DFCO dans le bas du tableau paie 2,9 fois la mise initiale. Dijon avait conservé sa place en Ligue 1, après être passé par les barrages, et une double confrontation avec le RC Lens. Une nouvelle saison difficile les attend, selon les bookmakers. La cote est identique pour Amiens. Les Picards étaient passés proches de la descente sur l’exercice 2018-19, et avaient validé leur présence dans l’élite lors de la dernière journée.




One Response to Brest, Metz, Dijon ou Amiens : Qui descendra en Ligue 2 selon les bookmakers ?

  1. Avatar Fabrice Guffanti says:

    Nantes et Toulouse descendent et Amiens bagagiste HÉ OUAIS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑