Ce que les clubs vont gagner de leur place finale en Ligue 1

23 mai 2018 à 18:40 par joachim

0

Après le championnat, l’heure est aux comptes pour les clubs de la Ligue 1 française.

Ça n’est pas ce qui compte le plus à l’emballage final, sauf pour les clubs qui n’ont plus rien d’autre à jouer qu’une meilleur place au classement. En fonction quand même, la prime sportive distribuée par la Ligue de football professionnel diffère. Pour les quatre premiers de la saison 2017-2018 que sont dans l’ordre, le PSG, l’AS Monaco, l’OL et l’OM, cela rapporte plus d’une dizaine de millions d’euros.

Plus de 10M€ au PSG, l’ASM, l’OL et l’OM pour le classement finale en Ligue 1

A ajouter au reste, au décompte final. C’est-à-dire, sur la base des chiffres de l’exercice 2015 de L1, la part fixe commune à tous les clubs, de l’ordre de 6,5 millions d’euros, plus la licence club, proche de 4,3 millions d’euros pour les équipes qui la justifient pleinement ; plus la part de classement sur 5 saisons révolues, plus enfin, la notoriété, distribuées selon la diffusion sur les écrans télé. En ce qui concerne la part du classement, elle est nulle pour les trois équipes reléguées à l’étage inférieur.

A l’ASSE, la prime est partagée entre tous les joueurs

A chaque équipe ensuite sa stratégie. A l’ASSE par exemple, cette prime à la performance est reversée intégralement entre les joueurs. C’est eux qui la font sur le terrain, c’est à eux d’en profiter et d’aller chercher la place finale la plus haute possible, pour se partager une plus grosse part de gâteau. En l’espèce, cette saison 2017-2018 a rapporté près de 7 millions d’euros au collectif au collectif stéphanois, finalement septième de Ligue 1, au bout d’un exercice éprouvant, mais au final haletant.

Une part de recettes qui comptent énormément pour les clubs de foot

Avec le reste évoqué plus haut, les clubs de Ligue 1 vont toucher plus d’une cinquantaine de millions d’euros (hors Ligue des champions), pour le PSG, le plus exposé et un peu moins pour ses vassaux lyonnais, marseillais et monégasques. Paris mis à part, avec le sponsoring qui pèse sur les finances du club, pour les autres clubs de l’élite, les bénéfices du résultat sportif et de l’audiovisuel comptent pour recettes les plus importantes au bilan de la saison.

La prime sportive des clubs pour le classement final en Ligue 1

Club Classement en L1 Prime de classement
Paris 1 15,7M€
Monaco 2 13,6M€
Lyon 3 11,9M€

Voir le tableau complet en page 2

Pages : 1 2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑