Chiffres et projets de la saison 2019-20 de ski qui débute

8 novembre 2019 à 11:46 par Thomas

0

Autour de Jean-Marc Silva (à droite), directeur de France Montagne, les professionnels du secteur ont lancé leur saison hivernale 2019-20.

Comment mieux conclure une conférence de début de saison, qu’avec les chiffres prévisionnels quand ils sont optimistes ? France Montagne en avait deux à partager ce mercredi matin : +1,9 points, la tendance des réservations pour l’hiver qui arrive, et une progression de 67% d’une année sur l’autre, sur la semaine du Nouvel An. C’est sur cette note d’espoir que les professionnels de la montagne ont officiellement lancé la saison 2019-20, depuis les salons du 1er étage de la Tour Eiffel.

Des perspectives déjà encourageants pour la saison hivernale qui débute

Des chiffres et des projets étaient au coeur des discussions des différents intervenants à la tribune : représentants de France Montagne, des domaines skiables de France, des moniteurs, des directeurs de stations… Les projets d’abord se conjuguent tous aujourd’hui aux besoins d’une politique RSE, facilement identifiable en montagne, par l’altération du climat et ses conséquences glaciaires. Tous les acteurs se disent animé de la même volonté, de réduire l’empreinte carbone de l’hiver, en pensant à ce que sera la montagne en 2030 ou 2050. « Le gros problème est au niveau de l’accès », pointe Pierre Gogin, président de la commission du développement durable de l’Union sport et cycle.

Vous aimerez aussi:  Team Vitality : Les ressorts business du n°1 du e-sport en France

Un pack skieur acheté, un pack débutant adulte offert

Cet hiver dans les stations, la tendance sera au zen, pour coller à la baseline choisie depuis pour communiquer : « La montagne bienfait pour vous ». Le ski de printemps sera valorisé, mis en avant sur les supports promotionnels car le taux d’enneigement est encore bon et le budget pour une semaine et globalement inférieur au plus fort de l’hiver. Pour stimuler la pratique France Montagne lance aussi l’opération « un pack débutant adulte » offert pour un « pack skieur (enfant ou adulte) acheté ». Détaillé, cela signifie que pour un panier forfait, cours collectif, location du matériel acheté, le deuxième est gratuit. A échelle plus locale, Le Grand-Bornand proposera le 20 janvier, le premier « escape snow game », sur le territoire.

La France 3e nation mondiale en nombre de journées skiées

Les chiffres ensuite sont multiples. Pour quelques-uns marquants, l’activité des stations, tous massifs et saisons confondus, génère 11 milliards d’euros de recettes. Elles sont fréquentées par une dizaine de millions de touristes l’hiver, dont 7 millions pratiquent un sport de glisse. En moyenne un séjour d’une semaine coûte 1 513 euros et le forfait journalier, près de 27 euros. La saison dernière, le nombre de journées de skieur vendues a baissé de 1%, mais la France à 53,4 millions reste la troisième nation mondiale, après l’Autriche (54,1M) et les Etats-Unis (59M).

Vous aimerez aussi:  Real Madrid - Qui pourrait signer au mercato selon la rumeur ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑