Combien ça coûte de piloter un avion ?

6 juin 2019 à 14:45 par admin

0

Ce qu’il faut savoir avant d’envisager piloter son propre avion…

Piloter un avion, un rêve pour beaucoup ! Pas si inaccessible que cela, ce souhait peut s’envisager même si vous êtes novice en aviation. Il faut considérer avant tout le type d’avion que vous voulez piloter, et s’il entre dans la catégorie des ULM par exemple (biplace et léger – un avantage !).

Si vous avez le diplôme de pilote, il est évident que vous êtes passé par une formation complète, mais si vous pilotez occasionnellement dans le cadre d’initiations, alors vous ne saurez probablement pas l’étendue des coûts à envisager pour s’envoler. Voilà un petit tour d’horizon de l’enveloppe budgétaire à consacrer pour piloter un avion, que vous soyez déjà pilote ou futur apprenti.

Les coûts pour piloter un avion

Le type d’avion et temps de vol

Avant de s’envoler dans le ciel, il faut penser à un certains nombres de choses, et notamment le plus important : dans quel avion voler ? Si l’appareil est très recherché, de type vintage ou avec un palmarès comme les avions de la Patrouille Française, alors le prix de départ sera plus élevé. C’est la même chose pour un avion de chasse par exemple.

Plus classiques et faciles à manœuvrer, les avions Robin, Cessna et Piper sont très appréciés des pilotes. Si vous partez sur un avion ULM type multiaxe, le prix est sensiblement le même, c’est la catégorie qui change. A noter : le coût moyen de l’heure de vol en France se situe entre 85 € et 155 €, alors vous multipliez par le temps de vol et vous aurez votre calcul !

Vous aimerez aussi:  FC Nantes - Stade Rennais : quel résultat au derby selon les bookmakers ?

Le carburant et l’équipement

Le prix du carburant évolue comme pour les voitures. Pour se donner une idée, il était en 2014 à 2€/Gallon approximativement, pour connaître une chute à 0,85€ fin 2015. Il est ensuite remonté pour atteindre en février 2019 1,70€/Gallon.

Suivant la capacité de l’avion et sa consommation, les dépenses varient. Par exemple, un avion Cessna ou Robin va dépenser 23L à l’heure environ. Mais si l’appareil est puissant avec un moteur moderne, l’économie d’énergie réalisée ne compense peut-être pas. Comme pour tout achat de moyen de transport, regardez bien ses caractéristiques techniques !

Il vous faudra enfin l’équipement du pilote d’avion avec casque, bagagerie, planche de vol, etc. A vous de voir si d’autres achats sont nécessaires suivant vos besoins.

Le prix d’une licence

Une licence de pilote privé (PPL) demande un minimum de 45 heures de formation, ainsi que les frais d’inscription à l’aéroclub que vous aurez choisi. Vous pouvez aussi envisager la formation sur avion léger (LAPL) qui coûte un peu moins chère. Il faut tout de même compter entre 5 000 et 7 000 €. Vous devrez aussi acheter du matériel, et prendre en compte le prix « fixe » par an d’environ 1 500 € pour les frais annexes.

Vous aimerez aussi:  OM - Stade Rennais : quel sera le verdict du match selon les bookmakers ?

Combien coûte une initiation en France ?

Donc, si vous ne vous sentez pas encore suffisamment pilote pour endosser ces frais, vous pouvez vous initier au pilotage en toute simplicité avec un instructeur, un peu partout en France. Suivant le temps de vol, la région, l’avion et tous les critères évoqués ci-dessus, vous aurez des prestations à tous les prix. Vous pourrez avoir à titre d’exemple (prix constatés en 2019) :

  • 120€ pour 20 minutes de vol au Mans
  • 200€ pour 30 minutes de vol à Annecy
  • Initiation à la voltige à Paris : 30 minutes pour 340€
  • 45 minutes pour 180€ à Arcachon, avec un beau panorama (avion ULM multiaxe)
  • Hydravion sur l’île d’Oléron avec 20 minutes à 80€
  • 1h de vol en avion biplan vintage à 780€, etc.

Si c’est l’avion qui est décisif dans votre choix, regardez celui qui vous intéresse et prenez rendez-vous dans la région concernée, mais si c’est surtout l’initiation qui vous plaît et près de chez vous, alors regardez les différentes prestations sur un aérodrome donné pour découvrir comment piloter un avion !

Quelques aérodromes où pratiquer

Dans la grande majorité des aéro-clubs et aéroports de France, vous trouverez un instructeur prêt à vous enseigner le pilotage. Suivant les différents coûts à envisager, vous vous tournerez vers des endroits différents dans votre région. Parmi les plus connus, on retrouve ceux des grandes agglomérations comme :

  • L’aéroport de Lyon-Bron, d’Annecy ou de Grenoble pour la région Rhône-Alpes
  • L’aérodrome de Toussus-le-Noble dans les Yvelines ou Chartres près de Paris
  • Strasbourg ou Colmar en Alsace
  • Bordeaux, Arcachon pour l’Aquitaine
  • L’aérodrome d’Aix-les-Milles en Provence, du Castellet dans le Var ou de Cannes sur la Côte d’Azur
  • Mâcon, proche de Dijon ou du Creusot pour la Bourgogne
Vous aimerez aussi:  OM - ASSE : Quel résultat à ce choc selon les bookmakers ?

Vous trouverez aussi Rennes en Bretagne, Lille dans le Nord, Le Mans dans les Pays de la Loire, Le Havre en Normandie, Perpignan dans le Languedoc, etc. Suivant la prestation que vous recherchez, certains seront trop petits ou peut être trop onéreux pour votre budget, mais dans tous les cas, et c’est l’avantage d’inclure aussi les aéro-clubs, vous trouverez de quoi vous donner des ailes.

Piloter un avion, c’est possible à tous les prix

On peut piloter un avion avec sa licence – ce qui implique que vous avez déjà investi une certaine somme pour réaliser votre rêve – ou choisir une formule plus légère sous forme d’initiation avec des professionnels. Le coût global à l’année est forcément plus minime pour la deuxième solution, mais tout dépend vos envies de prendre l’air.
Si d’avoir votre propre avion ou en location vous offre la liberté de voler quand vous voulez, vous pouvez choisir de passer la formation. Autrement, testez différents avions lors de stages de pilotage pour voir lequel vous emmène au 7ème ciel !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑