Cristiano Ronaldo, l’évolution de sa valeur marchande au cours de sa carrière

21 octobre 2019 à 19:50 par Thomas

1

Aujourd’hui encore, Cristiano Ronaldo est estimé à 90 M€ sur le marché des transferts.

Pas tout à fait le crépuscule, avec l’hygiène de vie qu’il s’impose, il a encore quelques années s’il le désire. Mais la carrière de Cristiano Ronaldo avance sur sa fin. L’attaquant portugais n’est pas éternel et les jeunes comme Kylian Mbappé poussent pour le détrôner. Il n’en est pas moins le joueur le plus bankable de sa tranche d’âge, d’ordinaire les clubs rechignent à payer de grosses indemnités sur des transferts de trentenaires, car ils ne se valorisent plus sur le mercato, mais pour lui, la Juventus a investi plus de 115 millions d’euros en 2018. A 33 ans.

Le 700e but en carrière de Cristiano Ronaldo chez les pros

Récemment, il a marqué son 700e but en carrière, l’occasion pour la plateforme spécialisée Transfermarkt, de s’attarder sur l’évolution de sa valeur marchande sur une période de 17 ans, depuis la saison 2002-2003. Soit au commencement de sa carrière chez les professionnels, avec son club formateur du Sporting, à Lisbonne. Il était estimé à 8 millions d’euros, quand Manchester United a payé plus du double (19 M€), pour le recruter. La suite, on la connait. A forcer le destin par le travail, Cristiano Ronaldo a décroché le Graal en 2009 en devenant, à 94 millions d’euros, le joueur le plus cher de l’histoire du football.

Vous aimerez aussi:  OM - Couleurs et 1res infos sur le prochain maillot domicile 2020-21

Jusqu’à 120 M€ l’estimation maximale de sa valeur sur le mercato

Transfermarkt estime à 120 millions d’euros, sa valeur marchande maximum en carrière, entre le Mondial 2014 au Brésil et la victoire du Portugal à l’Euro 2016 en France. Aujourd’hui, il est évalué à 90 millions d’euros, avec un contrat signé à la Juventus Turin, jusqu’en 2022.




One Response to Cristiano Ronaldo, l’évolution de sa valeur marchande au cours de sa carrière

  1. Avatar Nizard says:

    C’est justifié et mérité comme pour Messi. Une fois que les deux seront à la retraite il faudra revenir sur des prix et salaires comme dans les années 80 et pas plus. Avec 100 000 euros/mois je pense que l’on peut vivre comme un prince et ne manquer de rien sur une carrière de 10 à 15 ans.
    Après c est aux joueurs d etre intelligent et savoir construire un patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑