FC Barcelone : Les transferts les plus chers d’Abidal en tant que directeur sportif

18 août 2020 à 17:40 par Thomas

0
Eric Abidal FC Barcelone

En ballotage après les résultats sportifs catastrophiques du Barça, depuis la sortie du confinement, Eric Abidal a finalement été sommé de quitter son poste de directeur sportif.

La belle histoire se termine brutalement, comme cela se disait depuis la lourde défaite du FC Barcelone, concédée au Bayern Munich (2-8), en quart de finale de la Ligue des champions. Quique Setien, le coach, n’y a pas survécu. Eric Abidal, le directeur sportif, non plus. En poste depuis juin 2018, l’ancien latéral gauche de l’équipe de France va quitter le club blaugrana, après qu’un accord eut été trouvé, pour rompre son contrat.

Eric Abidal est devenu directeur sportif du FC Barcelone en 2018

Pour sa première expérience au poste, Eric Abidal a bénéficié de moyens conséquents. Pas toujours bien investis par sa cellule de recrutement. En deux saisons, il a pour lui et ses équipes, les transferts de Malcom (depuis Bordeaux, à 40 millions d’euros), de Martin Braithwaite (18 M€ depuis Leganes), d’Arthur (31 M€ hors nombreux bonus), de Kevin-Prince Boateng (prêt payant), de Jean-Clair Todibo… Et surtout d’Antoine Griezmann, même si la volonté de recruter le champion du monde français était celle de tout un club, l’opération à 120 millions d’euros est, après la première année, un échec. Au mieux.

Vous aimerez aussi:  ASSE, PSG : Aouchiche a reçu sa coque en or de champion

Plutôt des flops que de réussite recrutés sous sa gouverne

A près d’une quarantaine de millions d’euros, Clément Lenglet est une recrue plus profitable et l’une des très rares satisfactions sur les lignes du CV d’Abidal au FC Barcelone. Plus c’est certain, que le renfort du milieu néerlandais Frenkie de Jong, bien moins fringant sous le maillot catalan, qu’il ne l’était un avant, au coeur du jeu de l’Ajax. A seulement 23 ans, il peut toujours s’adapter, progresser et se valoriser, mais à 75 millions d’euros payés pour lui, ce premier exercice n’a pas été à la hauteur de l’investissement. Tout cela ayant conduit Eric Abidal, vers la sortie, ce mardi.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer