FC Nantes – Combien ça coûte de recruter Kevin Gameiro (Valence) ?

30 novembre 2019 à 13:10 par Thomas

0

Le profil de Kevin Gameiro ne laisserait pas insensible le propriétaire du FC Nantes, Waldemar Kita.

Le FC Nantes devrait bouger les lignes, au cours du mercato à venir. C’est ce que suggère L’Equipe ce samedi, en donnant le nom d’une pointure visée par le propriétaire nantais : il lorgnerait sur Kevin Gameiro, sans qu’il n’y ait toutefois eu, tel que le précise le quotidien sportif, un début de discussion entre les parties. L’ancien parisien est une piste premium, autant peut-être qu’un fantasme inabordable car l’attaquant, malgré son âge qui avance évolue dans un club – Valence FC – de haut de tableau d’Espagne, avec l’espoir d’une possible qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Le FC Nantes songerait à Kevin Gameiro

Au-delà du projet sportif plus attractif au sud de l’Espagne, s’ajoutent l’opération et les chiffres financiers d’un possible transfert. Kevin Gameiro a plusieurs fois évolué en club, en étant le centre de mouvements payants. Le FC Lorient a versé 3 M€ à Strasbourg, en 2008. Le PSG 11 millions ensuite, en 2011. Puis le FC Séville est venu à sa rescousse en 2013, moyennant 7,5 M€ avant que le club andalou ne réussisse, d’abord à le remettre en confiance puis le bonifier, avant qu’il ne file à l’Atlético pour une trentaine de millions d’euros. Puis Valence, en 2018, à 16 M€. A 32 ans désormais, Kevin Gameiro n’en vaut plus tant, mais il reste estimé à près de 9 millions d’euros par Transfermarkt autant que l’Observatoire du football. C’est plus que le recrutement de Blas et Limbombe, les deux plus chères du club nantais, à 8 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes avec un maillot "peluche" pour recevoir le DFCO

L’attaquant de Valence est une piste (trop ?) chère pour les Canaris

Kevin Gameiro n’a plus qu’un an et demi de contrat à Valence, jusqu’au 30 juin 2021. Il n’est pas encore libre, pour faciliter sa sortie. Ses émoluments financiers, quoiqu’ils aient baissé entre l’Atlético Madrid et Valence (de 4,5 M€ net la saison à 3 millions estimés désormais), restent dans des proportions élevées sion inhabituelles, pour le club des Canaris. Cela équivaut à une saison complète à plus de 300 000 euros bruts mensuels, au double a minima de ce que gagne le joueur le mieux payé, dans le vestiaire de Christian Gourcuff.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑