FCGB Transfert – Combien ça coûterait de recruter Mohamed Elneny (Arsenal) ?

9 juillet 2019 à 21:45 par Reynald Porré

0

Selon la presse anglaise, les Girondins de Bordeaux suivraient Mohamed Elneny avec intérêt.

Le mercato des Girondins de Bordeaux est déjà bien animé. Kwateng et Mexer, entre autres, sont arrivés tandis que Jules Koundé, Zaydou Youssouf et Lukas Lerager ont été vendus. Mais les dirigeants ainsi que l’entraineur, Paulo Sousa, ne comptent pas en rester là. Et ce dernier pourrait activer une piste qu’il connait bien pour continuer le recrutement du club. D’après une information du Times, le FCGB s’intéresse à Mohamed Elneny. Le milieu de terrain d’Arsenal n’a pas convaincu depuis son arrivée à Londres en janvier 2016, et pourrait aller chercher du temps de jeu ailleurs.

Les Girondins de Bordeaux observent Mohamed Elneny

Il n’a joué que 8 matchs de Premier League sur la saison 2018-19. The Sun nous apprend que le joueur et Arsenal s’étaient mis d’accord pour qu’il parte cet été. Cependant, les dirigeants souhaiteraient le vendre pour un prix au moins équivalent aux 12,5 M€ versés à Bâle en 2016. C’est plus que sa valeur actuelle sur le marché. En effet, Transfermarkt l’estime à 8 M€, tandis que l’Observatoire du football donne une fourchette entre 7 M€ et 10 M€. Sa cote en baisse, il a 26 ans qui ne joue pas suffisamment pour se valoriser.

Vous aimerez aussi:  Les masses salariales les plus élevées du foot européen

Elneny a un salaire trop élevé pour le FCGB

Si ce transfert venait se concrétiser, le milieu de terrain devrait considérablement revoir ses émoluments à la baisse. En effet, sous contrat jusqu’en 2022, il touche un salaire estimé proche des 55 000£ par semaine, soit près de 210 000 euros mensuels. C’est supérieur à la moyenne du vestiaire bordelais, sur l’exercice 2018-19. Paulo Sousa pourrait aider à attirer le joueur chez les Girondins. L’entraineur portugais le connait bien puisqu’il l’a eu sous ses ordres au FC Bâle, lors de la saison 2014-15. Mais d’autres clubs pourraient offrir du temps de jeu à l’Égyptien. Parmi eux le Besiktas, venu aux renseignements en mars dernier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑