Federer n°1 mondial du sponsoring, l’évolution de ses revenus

21 mai 2020 à 14:35 par Thomas

0
Roger Federer sponsoring revenus

Roger Federer est le sportif qui gagne le plus de ses sponsors.

Si d’autres gagnent plus de leur sport, qu’ils soient sous contrat avec un club ou athlètes individuels, aucun en revanche n’égale Roger Federer sur le terrain du sponsoring. Numéro un mondial des commanditaires, le Suisse incarne toutes les bonnes valeurs que les marques cherchent à véhiculer : du talent, de la longévité, le respect de ses pairs et adversaires, ainsi qu’une famille, unie autour de son champion. Il est l’image d’Epinal du sportif dont le grand public doit s’inspirer.

90% de ses revenus totaux proviennent du sponsoring

Discret hors des terrains, mais toujours disponible pour ses partenaires commerciaux, le Suisse compte plus d’une dizaine de sponsors premium (Uniqlo, Wilson, Mercedes-Benz, Rolex, Barilla, Jura, Lindt, Moet&Chardon, Netjets, Rimowa) et de très nombreuses collaborations par ailleurs. Selon Forbes, sur l’année 2019, les sponsors ont rapporté près de 93% de ses revenus totaux à l’actuel n°4 mondial. A 86 millions de dollars (79 M€), il a plus gagné des marques que n’importe quel autre sportif en activité, sur la même année.

 

Untitled infographic
Infogram

Stop ou encore pour Roger Federer en carrière ?

En poussant plus loin l’échelle temporelle, sur les huit dernières saisons depuis 2012, Fedex a remporté 562 millions de dollars, au cumul de ses revenus (519 M€), dont 89% (soit 501 M$) hors des terrains de tennis. Raquette en main, sur la même période, il approche les 60 millions de dollars de primes, gagnées sur le circuit ATP. A 38 ans, le natif de Bâle est au crépuscule de sa carrière. Il ne s’est pas exprimé récemment au sujet d’une éventuelle retraite, son coach Ivan Ljubicic, l’a fait pour lui fin avril sur Sky Sport : « Nous n’avons pas encore parlé de 2021, ce n’est pas encore fini et il aura 40 ans l’année prochaine, mais il n’a jamais fait allusion à une éventuelle retraite », a-t-il indiqué à propose de son poulain. Qui devrait donc prolonger au moins un peu, le plaisir.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer