L’Atlético Madrid envisagerait d’offrir un salaire dingue à Griezmann

22 mars 2018 à 9:25 par Thomas

0

L’Atlético Madrid envisagerait de prolonger une nouvelle fois Griezmann, contre un salaire record pour le joueur et le club.

Où comment quasiment doubler son salaire, pour devenir de fait, le Français le mieux payé sur la planète sport. C’est à prendre au conditionnel, mais l’information de La Razon en Espagne est reprise largement par les médias du sport ; elle nous révèle que Miguel Ángel Gil, le boss de l’Atlético Madrid envisagerait de prolonger Antoine Griezmann, en l’augmentant, naturellement, mais d’une manière particulièrement significative.

Le PDG de l’Atlético Madrid pourrait proposer 20M€ net la saison à Griezmann

Il serait en effet proposé à l’attaquant international français, une vingtaine de millions d’euros la saison. En net, excusez du peu… Ce n’est rien de moins que le double de ce qu’il perçoit présentement, après son extention de bail, signée le 13 juin 2017, pour cinq ans, jusqu’à la fin de la saison 2021-2022. Courtisé, particulièrement du FC Barcelone avec lequel il discute depuis de longs mois, Grizou pourrait quitter son club madrilène, au terme de l’exercice, puisque sa clause libératoire sera réduite à 100 millions d’euros.

Les Colchoneros en ont-ils réellement les moyens ?

Tout cela semble toutefois bien énorme à supporter pour l’Atlético Madrid qui a déjà son coach, Diego Simeone à 15M€ net par saison. Les Colchoneros, même solides financièrement, n’ont pas les revenus du Real ou du Barça rivaux. Or il faut des liquidités, pour assumer un salaire à 20 millions d’euros sans les charges, tout en collant aux exigences du fair-play financier. L’épisode Griezmann n’en est encore qu’à quelques balbutiements. Interrogé par le journal L’Equipe, dans l'(édition de mercredi, le joueur assure vouloir régler sa situation avant de partir en Russie, pour disputer le Mondial 2018 avec l’équipe de France.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑