LOSC, ASSE, RCSA… Les collectifs qui valent plus cher qu’en début de saison

7 février 2019 à 11:50 par Thomas

0

Quasiment tous les clubs de la Ligue 1 se sont bonifiés entre le début et la mi-saison 2018-19.

Il n’y en a qu’un en Ligue 1. Deux avec le FC Nantes qui se stabilise tout juste. Le collectif du Toulouse FC est donc le seul du championnat de France de Ligue 1, à s’être déprécié entre la rentrée en septembre et un peu plus de la mi-parcours, ce jeudi 7 février. C’est, selon les valeurs de la plateforme spécialisée Transfermarkt, que nous avons relevé à Sportune, en différentes période du calendrier. A l’opposé, et maintenant que le mercato d’hiver est passé, des effectifs ont littéralement explosé, pour ceux dont les résultats sportifs dépassent les attentes.

Les effectifs du LOSC, du RC Strasbourg, du MHSC ou de l’ASSE profitent des résultats sportifs positifs

Comme le LOSC, brillant deuxième et malgré le départ de Fodé Ballo-Touré à Monaco en janvier. Entre le début du mois de septembre 2018 et ce jour, l’effectif de Christophe Galtier s’est valorisé de plus de 80%. Seul, le promu Nîmes Olympique le devance dans notre hiérarchie, résumée au complet, en page suivante de notre dossier. Le RC Strasbourg Alsace, l’ASSE ou le MHSC pour d’autres clubs qui caracolent dans le haut du tableau, se sont tous bonifiés d’au moins 50% en plus.

Vous aimerez aussi:  OM Transfert - Ça coûterait combien de recruter Baba Rahman (Chelsea) ?

Plus de 16 supérieure la valeur du groupe monégasque avant/après lifting intégral

La progression est moins évident du côté des très grosses cylindrées du championnat, c’est-à-dire des quatre équipes les plus roches : le PSG, l’OL, l’AS Monaco et l’OM. Le club princier mis à part, elles n’ont pas beaucoup changé dans le courant du mercato, mais elles progressent de 5 à 16%. Plus 16,03, c’est l’évolution de la valeur marchande du groupe monégasque sur les cinq dernier mois écoulés, avec des hommes quasiment tous différents entre le début d’exercice et la mi-parcours. En septembre, le groupe de Jardim était estimé à 262,9M€. En février, le nouveau groupe, du nouveau Jardim approche les 305 millions d’euros.

Les effectifs de la Ligue 1 se sont bonifiés de plus de 21% entre le début et la mi-saison

En moyenne, tel que nous l’avons observé, les effectifs du championnat de France de Ligue 1 ont progressé de 21,32% entre septembre et février. C’est-à-dire l’équivalent ou presque, des Girondins de Bordeaux. Tous les détails sont à lire dans le tableau complet, en page deux du dossier.

Vous aimerez aussi:  OM - Combien ça coûterait de recruter Victor Wanyama (Tottenham) ?

La valeur marchande en transfert des collectifs de la L1, en septembre 2018 vs février 2019

ClubValeur marchande en septembreValeur marchande en févrierEvolution
Nîmes Olympique34,35M€76,6M€+ 123,53%
Lille OSC83,5M€150,25M€+ 80,72%
RC Strasbourg Alsace49,95M€83,4M€+ 69,29%
Stade de Reims35M€59,7M€+ 68,57%

Voir le tableau complet en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑