LOSC – Ce que la saison de Ligue 1 devrait rapporter aux Dogues

24 mai 2019 à 22:10 par Thomas

0

Les saisons se suivent mais elles ne se ressemblent pour les Dogues du LOSC.

Fin d’exercice pour les Dogues, ils ont sécurisé la suite, avant même la dernière journée de la saison 2018-19 de Ligue 1. La suite, c’est pour le LOSC une campagne en Ligue des champions, promise à la faveur de la deuxième place finale en Ligue 1. Et la garantie de gagner au moins une vingtaine de millions d’euros de plus, de la C1. Minimum certain. On y reviendra plus tard…

La saison la plus lucrative de l’histoire du LOSC

Dans l’absolu, les comptes se bornent à l’exercice bientôt achevé. Lequel devrait rapporter près de 45 millions d’euros au club nordiste, selon nos estimations. Dans le détail, la répartition des droits de l’audiovisuel par la Ligue de football professionnel (LFP) repose sur cinq postes principaux que sont : la part fixe commune à toutes les équipes, la « licence club » pour contraindre les clubs à moderniser les infrastructures (principalement les stades), le classement sportif, qui lui même se décline en une part sur la saison en cours, et une sur les cinq derniers exercices, et enfin la « notoriété », qui dépend principalement des diffusions à la télé en prime time (vendredi soir, samedi après-midi, dimanche soir…)

Une deuxième place sportive qui rapporte aux Dogues

Au pot commun, la LFP promet près de 8 millions d’euros à chacune des 20 équipes de la Ligue 1. La licence club rapporte plus de 5 millions d’euros ; en général toutes les équipes la justifient pleinement. Partons sur cette hypothèse du côté du LOSC. Pour le classement sportif, la belle deuxième place décrochée à l’issue de ce championnat 2019, conjuguée aux performances ces cinq dernières années rapportent plus de 18 millions d’euros, dans la cagnotte finale. Enfin, reste la dernière part dite de la « notoriété ». En dépit du parcours au-delà des espérances initiales et du jeu enthousiasmant produit par les hommes de Christophe Galtier, les diffuseurs – Canal + et BeIN Sports -, ont n’ont pas toujours suivi, préférant parfois miser sur des équipes telles que les Girondins de Bordeaux. Néanmoins, les Dogues devraient recevoir une douzaine de millions d’euros de plus, au moment du décompte.

Un signal positif et fort envoyé à la Ligue et sa DNCG

Si bien qu’à l’arrivée, le LOSC peut espérer plus ou moins 45 millions d’euros de recettes de la Ligue 1. Contre 26,5 millions d’euros, la saison dernière. Après avoir frôlé l’accident industriel en 2018, avec un déficit de presque 142 millions d’euros, la direction du club renvoie un signal fort à la DNCG ; le gendarme financier de la LFP qui l’a dans son viseur. Avec la vente programmée de Nicolas Pépé et les subsides garantis de la Ligue des champions (voir ici le détail de la nouvelle répartition par l’UEFA), la situation va en s’améliorant largement, pour Gérard Lopez et ses équipes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Le Guide Sport Business de la Ligue 1

  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV

  • Commentaires récents