LOSC Transfert – Combien ça couterait de recruter Jeff Reine-Adelaïde (Angers SCO)

6 juin 2019 à 10:40 par Reynald Porré

0

Le LOSC cherche à anticiper le départ annoncé de Nicolas Pépé.

Après son excellente saison avec le LOSC, Nicolas Pépé est sur le départ. Une grosse perte pour les Dogues qui voudront le remplacer. Selon le journal l’Équipe, c’est sur Jeff Reine-Adelaïde que se porte le choix des dirigeants lillois. L’ailier polyvalent du SCO d’Angers est capable de jouer au milieu de terrain comme en attaque. Il a terminé le championnat avec 3 buts et 3 passes décisives en 35 matchs, et pourrait être séduit par l’idée de jouer la Ligue des Champions avec Lille la saison prochaine. Combien cela couterait au LOSC de faire venir Reine-Adelaïde dans le Nord ?

Le LOSC lorgne sur Jeff Reine-Adelaïde pour l’après Pépé

Les dirigeants lillois ont soumis une première offre de 10 millions d’euros refusée par les Angevins. Chiffre, qui se rapproche des 11 millions estimés par Transfermarkt, pour la valeur marchande de l’attaquant. Elle est plus élevée pour l’Observatoire du football, qui propose une fourchette entre 15 et 20 millions d’euros. Mais le club d’Angers attendrait, selon le quotidien sportif, une offre comprise entre 20 et 25 millions d’euros pour laisser partir le joueur. Recruté pour 1,6 million d’euros par Angers, en provenance d’Arsenal en juillet dernier, Reine-Adelaïde jouera l’Euro Espoirs avec les Bleuets cet été.

Vous aimerez aussi:  F1 2019 - Combien gagnent les pilotes du championnat du monde ?

Reine-Adelaïde sous contrat jusqu’en 2022

Son contrat s’étend jusqu’en 2022, mais les dirigeants angevins vont tenter de prolonger l’international espoir. Son salaire est estimé à 46 000 euros brut mensuel selon l’Équipe. Il est l’équivalent du salaire moyen de Lille à l’occasion de la saison 2018-2019, désormais achevée. Si un accord est possible, les Angevins se laissent jusqu’au 30 juin, fin de l’Euro Espoirs, pour tenter de conserver leur joueur. Le LOSC va devoir rapidement mener les négociations puisque d’autres clubs français comme Rennes et Monaco sont sur le coup.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑