Manchester City – Sterling, un business extra-football à 13M€

26 mars 2020 à 21:50 par Thomas

1
Raheem Sterling business Manchester City sponsoring

Raheem Sterling est le footballeur anglais qui monte, qui monte…

L’année 2020 devait être pour Raheem Sterling, celle de la confirmation. Et pour toutes les marques associées à lui, la consécration, avec en bout de ligne l’Euro en juin. Depuis l’année 2019 dernière, l’attaquant de Manchester City a signé plusieurs contrats majeurs de sponsoring, en plus d’une extension (accompagnée d’une revalorisation) de bail, jusqu’en 2023 avec Manchester City (à hauteur de 18,5 M€ la saison).

Une année dernière riche pour Raheem Sterling

Partenariat principal de l’attaquant de 25 ans, celui signé avec la division Jordan Brand de Nike, pour équipementier. Il est la nouvelle tête de prou de la marque pour le football, aux côtés des prometteurs Zion Williamson et Luka Doncic, ambassadeurs pour le domaine de la balle orange. Ce contrat rapporte à Sterling une dizaine de millions de dollars annuels, sur dix ans. C’est l’un des contrats de sponsoring les plus chers du football.

Nouvelle image de Jordan Brand et de plusieurs autres marques

A cela s’ajoutent des partenariats un peu plus mineurs, avec Gillette, H&M, XBox, Pepsi ou Electronic Arts en tant qu’image du titre FIFA 20. Il est également, avec Alex Oxlade-Chamberlain de Liverpool, un actionnaire de la société STATSports, centrée sur les GPS à destination des athlètes. Certains au Royaume-Uni se demandent si l’attaquant vedette des Citizens n’est pas le « nouveau Beckham », au sens business s’entend. Rien que ça. C’est qu’en plus d’être un footballeur très en vue sur les terrains, c’est un homme engagé qui prend régulièrement fait et cause pour ou contre les causes qui lui tiennent à coeur.

Vous aimerez aussi:  PSG, Barça, Juve... Qui verra les quarts de finale selon les bookmakers ?

L’attaquant de Manchester City est-il le prochain Beckham ?

Danny Rogers, rédacteur en chef au magazine économique PR Week pense qu’il a le potentiel d’une « méga star ». Ses revenus extra-football et leur progression en attestent. Selon France Football, l’international anglais a gagné 13 millions d’euros bruts hors des pelouses, sur cet exercice 2019-20.




One Response to Manchester City – Sterling, un business extra-football à 13M€

  1. Avatar Marco Hounkpati says:

    Il est en baisse pour cette seconde moitié de la saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑