OL – Ce que les Gones ont financièrement gagnés de la Ligue des champions

14 mars 2019 à 8:41 par Thomas

0

Fin de parcours pour l’OL, en Ligue des champions 2018-19.

Il n’y a pas eu de surprise ce mercredi soir au Camp Nou, où l’OL est tombé face au FC Barcelone, en toute logique si l’on part du principe que le collectif catalan est l’un des grands favoris au titre final. Lyon sort en huitièmes de finale, c’est maintenant l’heure du bilan sportif et comptable, pour le club de Jean-Michel Aulas. Pour le financier, on détaille…

Plus de 30M€ de bonus à la performance pour les Gones

D’abord les primes à la performance. Dont 15,25 millions d’euros pour débuter, en part commune à chacune des 32 formations qualifiées à la phase finale. Après quoi, les hommes de Bruno Génésio ont gagné une fois, à 2,7M€ la victoire et concédés 5 matchs nuls à 900.000 euros le partage des points. Soit 22,45 millions d’euros, plus 9,5 millions d’euros de l’accession aux huitièmes de finales : sur ses résultats sportifs, l’Olympique Lyonnais cumule 31,95 millions d’euros, de cette édition 2018-2019 de la Ligue des champions. S’ils s’étaient qualifiés pour les quarts, les Lyonnais auraient gagné 10,5 millions supplémentaires.

L’OL 14e au classement au coefficient

S’y ajoute le nouveau bonus décidé par l’UEFA depuis le début de cette saison, appelé le « classement au coefficient ». C’est-à-dire une prime versée selon la performance de chaque club sur la dernière décennie, en Europe. A ce titre classé 14e, Lyon reçoit 21,05M€. Avec le reste détaillé plus haut, ce sont au moins 53 millions d’euros à toucher pour l’institution rhodanienne. Et forcément plus encore puisqu’il restera ini fine, la part du marketpool, c’est-à-dire la répartition des droits de l’audiovisuel. La saison dernière, elle était d’environ 35 millions d’euros pour le PSG et de 32 millions à l’AS Monaco.

La campagne de Ligue des champions la plus lucrative de l’histoire du club

Cette campagne en Ligue des champions 2018-2019 n’a pas été sportivement la meilleure dans l’histoire de l’Olympique Lyonnais, elle sera par contre sa plus lucrative, à la faveur de la nouvelle grille de répartition.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑