OL – Combien coûte Karim Benzema (Real Madrid) ?

13 novembre 2019 à 19:45 par Thomas

0

Juninho rêve pour l’OL, d’un retour de Karim Benzema.

Que l’Olympique Lyonnais rêve d’un retour de Karim Benzema est tout ce qu’il y a de plus normal. Que son directeur sportif l’exprime publiquement est plus surprenant, car l’attaquant du Real Madrid est présentement intouchable pour son club formateur. « Je vais proposer à Karim Benzema de terminer sa carrière chez nous. J’aimerais qu’il vienne jouer deux ans. J’ai envie et je rêve qu’il finisse sa carrière chez nous », a dit Juninho sur le canal officiel de l’OL. Tant qu’il est sous contrat à la Maison Blanche, Benzema est dans une sphère trop élevée pour les Gones.

Cédé pour 35 M€ au Real Madrid, Karim Benzema les vaut toujours au-bas mot

Il est aujourd’hui à Santiago-Bernabeu comme dans son propre jardin. Il a récemment dépassé la légende Alfredo di Stefano au classement des meilleurs buteurs historiques du club. Il a 157 unités à son compteur, avec le collectif madrilène. Karim Benzema a été recruté en 2009, pour une indemnité de 35 millions d’euros. Une décennie plus tard, c’est toujours l’estimation basse de sa valeur marchande, du côté de l’Observatoire du football (entre 30 et 40 M€) ou de Transfermarkt pour qui il approche les 40 millions d’euros. Le cabinet d’audit KPMG est plus large, à près de 50 millions d’euros, pour compenser la saison et demi de contrat restant au joueur. Lyon n’a jamais dépassé la moitié pour recruter, avec Jeff Reine-Adélaïde le plus cher à 25 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes - Les 10 recrues les plus chères au CV de Christian Gourcuff

Un salaire chez les Merengue que l’OL ne peut supporter en l’état

KB9 ne devrait donc pas revenir, au moins d’ici la fin de son bail. Après pourquoi pas, s’il consent toutefois à rogner sur son salaire actuel. Légitimement pour un buteur de son niveau et efficacité, il jouit d’un salaire hors des proportions lyonnaises. Estimé plus de deux fois supérieur aux Gones les mieux payés, proche d’une dizaine de millions d’euros nets la saison, sans les primes. Sans également les bénéfices du sponsoring, dans le cas du Français cela peut avoir un avantage qu’il soit un ambassadeur de la marque adidas, puisque l’équipementier allemand est celui du Real Madrid, ainsi que de l’Olympique Lyonnais.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑