OL – Les Gones dépassent le demi-milliard de valorisation en 2020

28 mai 2020 à 14:20 par Thomas

0
OL business

Son stade est l’un des atouts majeurs de l’OL, face à la concurrence du foot européen.

Plus 17% et une valorisation d’entreprise (EV) dépassant le demi-milliard d’euros de valorisation : voilà les conclusions qui concernent l’Olympique Lyonnais, l’autre club de la Ligue 1 française, au rapport annuel « Football Clubs’ Valuation », du cabinet d’audit et d’expertise comptable, KPMG. Sorti ce jeudi matin, il pointe la bonne santé d’au moins deux clubs du foot français (PSG et OL), indépendamment de la crise du moment et de ses conséquences.

L’OL a la plus forte croissance sur les 5 dernières saisons

L’Olympique Lyonnais est selon les conclusions des auteurs, le club qui voit son EV (valeur d’entreprise), augmenter le plus sur les quatre dernière saisons : + 193%, de 186 M€ en 2016 à 556 millions d’euros l’estimation donnée, en 2020. L’ouverture du Groupama Stadium peut avant le début de l’Euro en France est un des facteurs justifiant cette valorisation forte sur la longueur. En plus d’en être le propriétaire, le club a vu ses recettes à la billetterie augmenter fortement avec son nouvel écrin.

Vous aimerez aussi:  OL : Un maillot inédit pour affronter l'OGC Nice ce samedi

Trading et exploitation du stade sont les atouts des Gones

Est également mis en avant, la capacité des Lyonnais à former puis à céder les joueurs sur le marché des transferts. A 202 millions d’euros les bénéfices du trading sur cinq ans, l’OL n’est rien de moins que la référence du top européen en la matière. Si bien qu’en 2020, le club est valorisé à 556 millions d’euros, soit 17% de plus qu’en 2019. Lyon se glisse entre Leicester City (558 M€) et Everton (533 M€) au classement 2020. Lequel repose sur cinq indicateurs principaux que sont la profitabilité (les éléments comptables de dépense [masse salariale principalement] et de recettes), la popularité, le potentiel sportif, les droits télé et le stade (s’il appartient au club ou non. l’OL est l’un des rares propriétaires en France), et son exploitation.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer