Ce que les cessions de contrats ont rapporté aux clubs de L1 à mi-mercato

9 juillet 2020 à 21:10 par Enzo Fiorito

0
transferts Ligue 1

Rideau ce soir pour un temps, sur le mercato de la Ligue 1.

Cette année, le football français, via la Ligue de Football Professionnel, a vu son mercato estival avancé (8 juin – 9 juillet). La raison ? L’arrêt du championnat suite à la pandémie. Les clubs de Ligue 1 ont donc profité, plus ou moins, pour investir durant cette période de mutations prématurée. Inversement, certaines formations ont déjà renfloué a minima les caisses. Zoom sur ce que les cessions de contrats ont rapporté aux clubs de la L1 à mi-mercato.

L’OL est le club le plus concerné par les cessions de contrats à mi-mercato

Avec la vente d’Amine Gouiri, dans un premier temps, à l’OGC Nice, et celle de Martin Terrier, ensuite, à Rennes, l’Olympique lyonnais enregistre la plus belle rentrée d’argent (19 M€, hors bonus). Le premier a permis au club rhodanien d’empocher 7 M€, plus 15 % sur une éventuelle plus-value à la revente. Le second a rapporté 12 M€, auquel pourront s’ajouter un montant maximum de 3 M€ d’incentives, ainsi qu’un intéressement de 15% sur la plus-value sur un futur transfert. Ces deux cessions de contrats équilibrent le recrutement du Camerounais Karl Toko-Ekambi, pour qui le club a levé l’option d’achat, fixée à 11,5 M€ (hors bonus).

Les Girondins de Bordeaux et l’ASSE encaissent. Pas l’OM

Chez le rival stéphanois, Frank Honorat est parti à Brest contre un montant de 5 M€. Vagner, prêté à Nancy la saison dernière en Ligue 2, retrouve l’élite avec l’ennemi lorrain, le FC Metz. Le prix de la transaction s’élève à 3 M€. Les deux ailiers rapportent à eux deux 8 M€ aux Verts. À Bordeaux, le transfert record de Paul Bernardoni pour le SCO, permet aux Girondins d’encaisser 7,5 M€. Yassine Benrahou a lui vu son option d’achat levée par le Nîmes Olympique (1,5 M€). Montant des cessions de contrats : 9 M€ (hors primes) pour les Bordelais. Du côté de l’AS Monaco, N’Doram s’engage définitivement à Metz (option d’achat levée) et rapporte 4,5 M€ au club du rocher. Lille cède Alonso, au Brésil, pour 3 M€. L’OM enfin, qui a particulièrement nécessité à soulager sa masse salariale, fait jusqu’ici chou blanc, puisque depuis la reprise, le collectif aux ordres d’André Villas-Boas est resté strictement le même.

Vous aimerez aussi:  FC Barcelone - Combien vaut Clément Lenglet sur ce mercato ?

Ce que les cessions de contrats ont rapporté aux clubs de la L1 à mi-mercato

Olympique Lyonnais = 19 M€ (Gouiri, Terrier)
Girondins de Bordeaux = 9 M€ (Bernardoni, Benrahou)
ASSE = 8 M€ (Honorat, Vagner)
AS Monaco = 4,5 M€ (N’Doram)
Reims = 4 M€ (Kamara)
Lille = 3 M€ (Alonso)
Rennes = 3 M€ (Doumbia)
Angers = 700 000 € (Pajot)
Nantes = 500 000 € (Dupé)
RAS pour les autres clubs de Ligue 1




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer