OM : Combien ça coûte de recruter André-Pierre Gignac (Tigres) ?

7 novembre 2020 à 19:00 par Emmanuel Bernard

0
Gignac transfert OM

André-Pierre Gignac, à son époque sous le maillot de l’OM.

S’il s’en amuse, la remarque n’est pas restée sourde chez les Marseillais postés devant Téléfoot, ce vendredi soir. « Vu mon niveau, je peux encore rendre service », à l’OM, a dit l’attaquant né à Martiques, qui a porté cinq ans le maillot phocéen. A 34 ans, André-Pierre Gignac est parti au Mexique, avec un succès certain, sportif et d’intégration pour un footballeur français. Les chiffres économiques d’un retour du vice-champion d’Europe 2016 avec les Bleus, ne semblent pas hors de portée, d’un OM toutefois économiquement limité.

Parti libre de l’OM, il l’est bientôt des Tigres de Monterey

Les Tigres de Monterey n’ont rien payé au sens de l’indemnité, quand ils l’ont recruté en 2015. APG venait alors de terminer son contrat de cinq ans, signé en 2010 avec les Phocéens. A l’époque il venait d’être recruté depuis le Toulouse FC, pour 16 millions d’euros, hors variables. Il était alors au plus haut de sa valorisation marchande. Désormais, il en est loin, estimé à 2,4 millions d’euros par la plateforme Transfermarkt. Mais il arrive cette fois encore, au bout de son contrat, avec le club mexicain l’année prochaine.

Vous aimerez aussi:  PSG : Un prochain (et 1er) maillot domicile signé Jordan ?

Un salaire au million d’euros annuel à son arrivée chez les Tigres

Peut-être sa pensée pour l’OM n’est-elle donc pas totalement désintéressée. Cela tend au moins à démontrer qu’il n’a pas dans l’idée de raccrocher. Les détails de son contrat signé en 2015 avait été révélées par les Football Leaks. L’on y a découvert qu’il gagnait un million d’euros la saison, qu’il avait droit à des billets d’avion et qu’il était astreint à certaines règles de la vie quotidienne, sous risque sinon de se faire pénaliser financièrement. Il a été prolongé en 2018, jusque’en 2021. André-Pierre Gignac semble moins attiré par l’argent et un exil doré, que le plaisir du projet ou du lieu de vie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer