OM – Combien ça coûterait de recruter André Ayew (Swansea) ?

13 août 2019 à 16:30 par Emmanuel Bernard

0

Vers un retour d’André Ayew en Ligue 1, à l’OM ?

Quatre ans qu’il a quitté l’OM pour gagner l’Angleterre. Quatre ans, comme son premier contrat signé en 2015 avec Swansea, avant qu’il ne parte à West Ham, puis revienne chez les Swans. De retour justement, il est ici question avec André Ayew, anciennement formé à l’Olympique de Marseille ; il pourrait changer d’air selon plusieurs sources d’informations dont le média Football Ghana qui l’associe aux Phocéens. S’il ne fait a priori aucun doute que le club et le joueur s’apprécient mutuellement, de là à envisager le recrutement de l’aîné des frères Ayew, il y a un pas qui se mesure à la hauteur de l’investissement financier à y consacrer.

La valeur marchande d’André Ayew baisse mais elle reste élevée pour l’OM

Swansea a réglé près de 23 millions d’euros à West Ham pour le recruter en janvier 2018, un an et demi après l’avoir cédé aux Hammers, pour 24 millions. Depuis la cote du polyvalent milieu offensif a baissé, notamment parce qu’il approche de la fin de son contrat signé pour trois ans et demi. Et parce que Swansea est retombé dans plus d’anonymat, en descendant en Championship, l’équivalent de la Ligue 2 française. Selon Transfermarkt, il est évalué à 6 millions d’euros. Pour l’Olympique de Marseille c’est déjà beaucoup, alors que les finances sont limitées, de surcroît après le recrutement de Dario Benedetto pour les besoins de l’attaque.

Vous aimerez aussi:  ASSE - Les Verts signent un nouveau bookmaker pour partenaire officiel

Un salaire un peu supérieur à la moyenne du vestiaire phocéen

En même temps, tout tient pour grosse partie à la position de Swansea vis-à-vis de son joueur. S’il est exact que le club souhaite s’en séparer pour faire l’économie de son salaire, cela peut jouer à l’avantage de Marseille. Reste qu’à l’indemnité potentielle s’ajoute le salaire à verser à l’attaquant de 29 ans. Selon la presse anglaise, il avoisine les 60 000 livres hebdomadaires, c’est-à-dire les 280 000 euros mensuels au cours monétaire du moment. C’est un peu plus que la moyenne des salaires du collectif marseillais, en baisse avec les départs, dont celui de Mario Balotelli.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑