OM – Leipzig : Sponsor + équipementiers qui a le maillot le plus cher ?

11 avril 2018 à 22:20 par Thomas

0

Le maillot du RB Leizpig doit sa valorisation à son puissant sponsor. Mais celui de l’OM reste plus cher. – @OM

Rendez-vous est pris à l’Orange Vélodrome, ce jeudi. Pour le deuxième acte du match qui oppose l’OM au RB Leipzig, en quart de finale de la Ligue Europa 2018. Orange justement c’est, depuis cette saison, l’opérateur sponsor majeur du club phocéen, à la suite d’Intersport qui occupait l’espace, sous l’ancienne gouvernance. Il vaut au club phocéen près de 9 millions d’euros. Plus ou moins car les contrats du sponsoring maillot, comme de l’équipementier sont indexés sur les résultats sportifs et possiblement, pour les marques qui habillent les clubs, à des royalties sur les ventes de produits.

Leipzig est le club d’une marque ultra-puissante, comme support de promotion et de communication

L’OM est plus bien plus populaire chez lui et à l’internationale que le RB Leipzig, qui n’a pas encore dix ans d’histoire et cinq de professionnalisme. Mais il est le club d’une marque, puissante et riche, qu’est celle de Red Bull. C’est elle qui occupe l’espace promotionnel sur le maillot des joueurs, pour un montant estimé à 9 millions d’euros également, mais à la différence de l’OM qui génère plus de recettes au global, cet apport pèse significativement sur les finances du RB Leipzig. De plus, Red Bull est propriétaire des murs et associé au naming du stade. Le bénéfice financier est à l’avantage du club de la Saxe, alors que l’investissement d’Orange est à la faveur de l’exploitant du Vélodrome et non de l’OM.

Un contrat d’équipementier bien plus à la faveur de l’OM que de son rival allemand

L’écart de notoriété et d’histoire, s’il n’est pas évident jusqu’ici, se justifie plutôt sur le contrat qui lie les deux clubs à leurs équipementiers. Le RasenBallsport Leipzig est avec Nike, son partenariat lui rapporte plus ou moins 3 millions d’euros par an. L’Olympique de Marseille va bientôt changer après quarante ans de collaboration avec adidas et un contrat payé une dizaine de millions d’euros la saison, sur la fin. A compter du prochain exercice, Puma habillera le club phocéen, pour une quinzaine de millions d’euros annuels estimés.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑