OM – Nantes : Les Phocéens vont-ils relever la tête ? Verdict des bookmakers…

4 mars 2018 à 12:40 par Thomas

0

Malmené à Paris, l’OM cherche à se relancer, ce dimanche contre Nantes. – @Twitter/OM

Deux déplacements à Paris et deux défaites 3-0 dans la musette : ça fait cher le voyage sur la capitale, mais c’est souvent le tarif, des équipes qui s’invitent sur la pelouse du Parc des Princes. C’est à oublier pour l’OM qui reçoit ce dimanche soir le FC Nantes en match de clôture de la 28e journée de Ligue 1. Ça le sera, à condition de battre les Canaris, qui pour leur part, viennent pour prendre des, sinon au moins un point, important dans la lutte à la Ligue Europa. Il y a de l’enjeu, quant au dénouement, les bookmakers estiment qu’à l’Orange Vélodrome, Marseille ne devrait pas trembler. En tout cas pas trop.

L’OM à la relance sur son herbe face à Nantes ? Les bookmakers le pensent…

Déjà sur un marché classique, victoire/nul/défaite, les Phocéens sortent triomphants à la cote moyenne de 1,49, pour un match nul à 4,19 et le succès nantais, plus loin, à 6,95. La tendance se confirme à la lecture du résultat précis le plus communément envisagé des sept opérateurs de jeux que nous avons consulté. Le 1-0 à l’avantage de l’Olympique de Marseille domine, à 5,89 en moyenne, juste devant le 2-0, à 6,19 et le match nul 1-1, à 6,92. Ce score de parité est le meilleur que puisse envisager les Canaris au Vélodrome, selon les bookmakers.

Garder l’oeil sur Thauvin ou Germain pour voir les filets trembler

Pour les buts, à tout le moins ceux qui concernent possible les hommes de Rudi Garcia, ça devrait se jouer entre Florian Thauvin et Valère Germain, tous deux annoncés titulaires, ce dimanche. L’international français a l’avantage, léger, à la moyenne de 2,12 la cote pour d’un but de sa part. Valère Germain le suit avec une cote à 2,36. Et pour Nantes, si but il doit y avoir, ce sera surement par l’entremise d’Emiliano Sala, avec une cote moyenne à 3,37.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑