Les clubs de Ligue 1 qui génèrent le plus de revenus (hors mercato)

18 mars 2020 à 19:45 par Thomas

0
Revenus Ligue 1 sponsoring tele billetterie

Près de 100 millions d’euros les revenus (hors trading) que génèrent en moyenne, les équipes de la Ligue 1 française.

Il a augmenté de 12% d’une saison à l’autre, le produit de l’activité des vingt clubs de la Ligue 1, hors mutations de joueurs. Au bilan de l’exercice 2019, il s’élevait à 1 902 millions d’euros, soit une moyenne de 95 millions d’euros, entre l’ASSE et le Stade Rennais d’un côté et l’AS Monaco ou l’OM de l’autre.

ASSE, Rennes, Monaco et OM sont dans la moyenne

Par produit des activités, il faut comprendre toutes les lignes de recettes courantes pour les clubs de foot professionnels : les droits de l’audiovisuel pour la part la plus importante, les accords de sponsoring et commerciaux, la billetterie au stade (distinctement ou non des hospitalités selon les clubs) et le reste des recettes notamment liées au merchandising. Mais pas les opérations liées au marché des transferts.

Le PSG, l’OL et le Stade Rennais explosent les recettes

Du bilan comptable 2018-19, fraîchement publié par la DNCG ressortent plusieurs éléments intéressants ou significatifs. Et d’abord que la Ligue des champions enrichit de plus en plus les équipes qui la jouent. Avec le déploiement d’une nouvelle et plus lucrative forme de répartition de l’UEFA, les revenus du PSG et de l’OL ont respectivement augmenté de 18,2% et 34%. Avec son quart de finale de Ligue Europa et sa victoire en Coupe de France, le Stade Rennais est l’autre grand bénéficiaire en Ligue 1, de l’exercice dernier. A plus de 47%, le club breton signe même la plus forte progression des clubs du championnat de France.

Vous aimerez aussi:  PSG - FIFA 20 réédite le maillot de la saison 1989-90

Le LOSC est encore très dépendant du trading pour équilibrer les comptes

Grâce à sa présence en Ligue des champions cette saison, le LOSC devrait augmenter de façon automatique et importante ses revenus opérationnels, au prochain bilan. Sans cela le produit des activités du club est insuffisant pour équilibrer les dépenses. Même à l’ajout des ventes des joueurs. Lille a bouclé la saison 2018-19 avec un déficit de 66,587 millions d’euros, toutefois avant le départ de Nicolas Pépé à Arsenal et pour 80 millions d’euros.

Près de moitié enfin des clubs de Ligue 1 génère moins de 50 millions de la télé, du sponsoring, du merchandising, de la billetterie et de toutes les autres lignes de compte, comme les « events » à Lyon, puisque l’OL est propriétaire et gestionnaire de son stade.

Les clubs de Ligue 1 qui génèrent le plus de revenus

ClubRevenus en 2019
Stade Brestois16,839 M€ (en L2)
FC Metz19,514 M€ (en L2)
Nîmes Olympique32,264 M€
Amiens SC32,431 M€

Voir le détail de tous les clubs en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer