Classement final de la Ligue 1 vs la dépense des clubs sur le mercato

4 mai 2020 à 19:25 par Thomas

0
Ligue 1 classement mercato

Si le classement final de la Ligue 1 s’opposait à la dépense des clubs, sur le marché des transferts…

Après que nous l’ayons comparé au budget initial des équipes du plateau, voilà ce dimanche, une autre lecture du classement final de la Ligue 1, saison 2019-20. Rapporté à la dépense des clubs sur le marché des transferts. Dépense, précisons-le, basée sur l’estimation des indemnités compensatoires payées, indépendamment des possibles variables sur chaque transfert.

Le PSG dans le vert, le LOSC à l’équilibre

Avec, une fois n’est pas coutume, le PSG devancé de deux clubs, au niveau des investissements sur des contrats de joueurs. Même le LOSC en était proche, si les Dogues comme l’AS Monaco ou l’OL a moins de liquidités que Paris (avec ses revenus générés largement supérieurs au reste du championnat), ils ont bien vendu pour mieux se renforcer ensuite. Cela n’a toutefois pas eu les résultats sportifs escomptés, puisque Monaco et Lyon sont à la négative, au rapport du classement sportif et de la dépense sur le mercato.

Le SCO Angers plus performant au rapport des résultats sportifs et du mercato

Lille, par contre, est l’un des quatre clubs à l’équilibre sur ce comparatif, avec Nice, Montpellier et Bordeaux. Les Nordistes l’étaient aussi au ratio du sportif et des budgets des clubs ; les Nordistes ont probablement accompli la saison qu’ils étaient supposés remplir. Sur ces critères et d’autres, ils s’en approchent fortement. Côté bons élèves de ce comparatif, la prime revient d’abord au SCO Angers qui termine huit places au-delà de ce que la dizaine de millions d’euros investie sur le mercato autorisait au club. Les hommes de Stéphane Moulin terminent pile au milieu du classement sportif.

Vous aimerez aussi:  PSG : Salaire, échéance, les détails du nouveau contrat de Layvin Kurzawa

Un +5 qui vaut de l’or pour l’OM, de retour en Ligue des champions

Le RC Strasbourg ne retournera pas en Ligue Europa la saison prochaine, mais sur cet exercice encore, Thierry Laurey et ses protégés ont fait, sinon des merveilles, de belles choses sur le terrain, pour décrocher la onzième place finale, pour la seizième initiale sur le montant des transferts. Plus 5 pour les Alsaciens et autant pour l’OM, pour qui la performance vaut beaucoup car elle autorise les Phocéens à retourner en Ligue des champions. Avec la perspective de muscler des finances qui débordent ces dernières saisons.

L’AS Monaco et Amiens accusent le plus gros écart négatif

Inversement, Monaco à -8 et surtout Amiens à -9, s’en tirent le moins bien sur ce critère. La conclusion est plus sévère pour les Picards qui devront descendre en Ligue 2, sans avoir pu pleinement défendre leurs chances jusqu’au bout du championnat. Entre les 18,15 millions consommés sur le marché et la 19e place sportive finale, le gap est important. Et pas sans conséquences. Le TFC pour deuxième club condamné à la Ligue 2, accuse un écart de -6 entre la 14e place sur la dépense sur le mercato et la dernière au classement sportif.

Le classement de la Ligue 1 2019-20 en fonction de la dépense des clubs sur le mercato

ClubDépense en transfertsClassement transfertsClassement L1Différence
Monaco200 M€19– 8
Lyon126 M€27– 5
Paris95 M€31+ 2
Lille89,6 M€44=

Le comparatif complet est à lire en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer