OM Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Badou Ndiaye (Galatasaray) ?

17 décembre 2017 à 20:05 par Ludo

0

Badou Ndiaye, milieu de terrain au Galatasaray serait dans le viseur de l’Olympique de Marseille. – @Twitter

Ce n’est qu’une rumeur, sans que l’on ne sache à quel point elle est fondée, le fait est que la presse turque parle d’un intérêt de l’OM, pour le milieu de terrain axial du Galatasaray, Badou Ndiaye. Agé de 27 ans, l’international sénégalais est inconnu en France, il l’était aussi à son arrivée en Turquie depuis la Norvège. En deux ans, il s’est taillé une solide réputation. Il n’est pas un joueur d’avenir dont on peut espérer tirer à terme une plus-value financière, c’est un joueur cadre à presque maturité sportive et en tant que tel, il justifie d’un certain prix, en indemnité comme en salaire. A combien pourrait se négocier un transfert de Badou Ndiaye pour l’OM ? On vous éclaire…

L’OM offrirait 10M€ pour son transfert. C’est moins que la clause libératoire du joueur

La trajectoire de Badou Ndiaye vers le plus haut niveau n’est pas banale. Du Sénégal il est parti en Norvège, d’abord en prêt puis sous la forme d’un transfert au FK Bodø/Glimt. De là, il s’est fait repérer par Osmanlıspor en Turquie puis le Galatasaray. Le club stambouliote a payé 7,5 millions d’euros l’indemnité de son transfert, cet été. Depuis, il brille mais avec seulement quelques mois derrière lui au Galatasaray, il ne s’est pas grandement valorisé. Sa cote marchande approche les 8 millions d’euros, mais le Galatasaray en voudra très certainement plus. Il se dit que l’offre de l’OM avoisinerait les 10 millions d’euros. La marge de manoeuvre pour le club turc est limitée car le joueur a dans son contrat, une clause libératoire à 18 millions d’euros.

Un salaire à 11 millions d’euros net sur quatre ans au Galatasaray

Outre l’indemnité du transfert, le salaire est un autre facteur d’importance pour le club phocéen. Celui du joueur est fixé à 2,75 millions d’euros net la saison, hors bonus (11M€ au total des quatre ans de son contrat, de 2017 à 2021). Soit grosso-modo, l’équivalent d’un salaire à 3,6 millions d’euros bruts en Ligue 1. Qu’il faudra nécessairement augmenter si c’est pour le faire venir. Badou Ndiaye bénéficie également d’une prime de 5.000 euros pour chaque point marqué par son équipe, en championnat turc.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑