OM Transfert – Ça coûterait combien de faire signer Chicharito (West Ham) ?

13 janvier 2018 à 14:50 par Ludo

0

West Ham a ouvert la porte à un transfert de Javier Hernandez, cet hiver. – @Twitter

Il était suivi par le club phocéen cet été, rien ne dit toutefois que l’OM s’intéresse encore lui, sur ce mercato d’hiver. Mais puisque West Ham a ouvert la porte à Javier Hernandez dit Chicharito et qu’il joue attaquant, un poste où Marseille pêche un peu cette saison, analysons ce que cela pourrait coûter au club phocéen, un transfert de l’international mexicain. Sans juger de la valeur sportive du joueur, auteur de 4 buts en 17 rencontres avec les Hammers, financièrement, le coup peut-être jouable. Plus surement sur l’indemnité du transfert que sur le salaire.

West Ham cherche à rentrer dans les frais du transfert de Javier Hernandez

Quoique les relations entre l’OM et West Ham sont fraîches, depuis l’épisode Dimitri Payet ; ce dernier étant allé au clash avec sa direction pour pouvoir rentrer en France. Un transfert sans inimitié pourrait rapprocher les deux clubs. A condition que l’OM le veuille… Mais à 18 millions d’euros, comme l’équivalent de l’indemnité réglée par West Ham au Bayer Leverkusen pour l’engager, les Hammers ne devraient pas le retenir. C’est en gros ce qu’approche Chicharito, en valeur marchande en transfert ; elle est comprise entre 18 et 20 millions d’euros.

Gros salaire pour Chicharito à l’échelle de l’OM. Mais le Mexicain a des atouts autres que sportifs

C’est sur le salaire que l’opération devient plus couteuse. D’abord parce que l’attaquant de 29 ans touche près de 8 millions d’euros de salaire, bonus compris. C’est plus que Dimitri Payet dans le vestiaire phocéen. De plus, il est lié au club anglais jusqu’en 2020, il n’a pas vraiment de raison de revoir à la baisse ses prétentions, après six mois seulement sous le maillot de West Ham. Ça n’a rien d’abusé pour un joueur de son CV, avec l’expérience de Manchester United et du Real Madrid. C’est de surcroît un joueur qui fédère, de nature à plaire au stade Vélodrome. Chicharito a l’avantage d’être particulièrement populaire et aimé au Mexique. Où qu’il aille, les clubs qui le recrute en profitent, sur les ventes de produits dérivés, comme au niveau communautaire du digital.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑