OM Transfert – Combien ça coûterait de recruter Joris Gnagnon ? (FC Séville)

13 juin 2019 à 15:15 par Reynald Porré

0

L’OM suivrait la piste de l’ancien défenseur du Stade Rennais, Joris Gnagnon.

Outre la piste d’un attaquant, l’Olympique de Marseille s’active pour trouver un défenseur central. La charnière composée de Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car s’est progressivement installée lors de la saison 2018-2019. Mais les futurs départs d’Aymen Abdennour (prêt terminé), Tomas Hubocan et Rolando (fins de contrats) obligent les dirigeants olympiens à les remplacer. D’après La Provence, l’OM s’intéresse à Joris Gnagnon. À 22 ans, l’ancien Rennais est en difficulté au FC Séville. Lors de la saison 2017-2018, en Ligue 1, il avait montré un fort potentiel et une rigueur défensive qui avaient permis aux Bretons de finir à la 5ème place.

Le FC Séville pas sûr de vendre Joris Gnagnon

Selon le quotidien Marca, Julen Lopetegui, arrivé sur le banc sevillan au début du mois de juin, devra décider s’il compte, ou non, sur Gnagnon. Le club andalou avait déboursé 15 millions d’euros (dont 1,5 M€ de variables) et pourrait en demander autant, comme s’accorde à le dire la presse espagnole. C’est bien plus que la valeur actuelle du joueur, estimée à 6 millions d’euros par Transfermarkt. Un chiffre en forte baisse, malgré son jeune âge et son contrat qui s’étend jusqu’en 2023. Mais, entre blessures et matchs sur le banc, le Français n’a été titularisé qu’à 4 reprises en championnat, lors de l’exercice 2018-2019. L’Observatoire du football estime une fourchette entre 10 et 15 millions d’euros, qui correspondrait davantage à ce que les dirigeants du FC Séville tenteront de récuperer.

Vous aimerez aussi:  OM - Combien ça coûterait de recruter Habib Maïga (FC Metz) ?

Un salaire estimé à 206 000 euros brut mensuels pour Gnagnon

Le natif de Bondy est sous contrat jusqu’en 2023, avec le club de Séville. Son salaire est estimé à 260 000 euros bruts mensuels. Un chiffre qui équivaut à la moyenne du vestiaire de l’OM, lors de la saison 2018-2019. Joris Gnagnon pourrait avoir envie de se relancer, en France, dans un tout nouveau projet. D’autant plus, que l’arrivée de Diego Carlos, du côté de Séville, crée un embouteillage au poste de défenseur central dans l’effectif andalou.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑