PSG – Combien vaut Eric Maxim Choupo-Moting sur le mercato ?

19 avril 2020 à 14:40 par Thomas

0
Eric Maxim Choupo-Moting PSG transfert

Où sera Eric Maxim Choupo-Moting la saison prochaine ? Les paris sont ouverts…

Il le savait, en s’engageant pour le PSG en 2018, qu’il aurait à vivre une expérience compliquée, par la force de la concurrence à son poste. Quarante huit matches et huit buts plus tard, Eric Maxim Choupo-Moting effectue peut-être sa dernière saison au club de la capitale. En Italie, le Torino le suivrait avec intérêt et l’attaquant international camerounais devrait être au bout de son contrat au terme de la saison. A cet effet, toutefois, le Paris Saint-Germain a une option d’une saison supplémentaire.

Vers la fin de l’aventure au PSG pour Eric Maxim Choupo-Moting ?

Eric Maxim Choupo-Moting est arrivé libre en France, en 2018 depuis le club de Stoke City, au Royaume-Uni. Des transferts sans indemnité, c’est l’histoire de la carrière du joueur de 31 ans. D’Hambourg à Mayence, de Gelsenkirche à Stoke-on-Trent, Choupo-Motting a fréquenté plusieurs équipes sans qu’aucune n’est à payer pour le recruter. Payer, dans le sens de compenser financièrement son départ auprès de son employeur. Sans l’option pour étendre son contrat, le joueur ne vaut présentement rien sur le mercato. Avec, il est valorisé à 4 millions par Transfermarkt et de 4 à 7 millions de la part de l’Observatoire du football.

Vous aimerez aussi:  LOSC, ASSE, OGCN : les clubs qui font le plus confiances aux jeunes en Ligue 1

Le Torino serait disposé à lui offrir un contrat pour la suite

Depuis qu’il s’est engagé avec le Paris SG, Eric Maxim Choupo-Moting approche les 300 000 euros bruts mensuels en salaire et primes comprises dans son contrat. Il est donc au club jusqu’au 30 juin de cette année, ou de la prochaine selon ce qu’il sera décidé à son sujet. S’il n’est pas conservé, l’attaquant aux 54 capes nationales sous le maillot des Lions indomptables pourra se pencher sur l’offre du Torino à son sujet : selon la presse italienne, un contrat de deux saisons (plus une en option), à plus de 215 000 euros bruts mensuels (hors bonus), l’attendrait dans le Piémont.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer