PSG – OM : Combien ça coûte un billet pour le Clasico au Parc ?

21 décembre 2017 à 22:15 par Thomas

0

La billetterie pour le Clasico PSG – OM du février est ouverte. – @Facebook

Le premier round au Véldorome, avait été à la hauteur de l’affiche. Quatre buts (2-2 au final), un carton rouge signe de nervosité, mais au bout un match plaisant donnant l’envie de voir la suite. L’acte II du Clasico PSG – OM se jouera sur la pelouse du Parc des Princes, le dimanche 26 février. C’est encore loin, mais les places pour la rencontre sont déjà disponibles à la vente pour les premières, depuis la semaine dernière, à des prix bien supérieurs à la moyenne des tarifs en Ligue 1.

Un billet supérieur à 1000€ pour voir le Clasico PSG – OM au Parc des Princes

Au plus abordable, il faut compter 112 euros, selon les prix constatés à la billetterie officielle en ligne, du club parisien. Après, c’est plutôt évolutif, la configuration du Parc des Princes et la stratégie appliquée en la matière par le club permet au spectateur de se placer au mieux selon son budget. Pour les plus élevés, cela peut grimper jusqu’à 1.2000 euros, le billet du Clasico, mais à ce tarif les conditions, les prestations et le placement dans l’enceinte francilienne sont forcément d’un niveau hautement supérieur.

Moins cher que le match de Ligue des champions face au Real Madrid

Ces tarifs pour ce match de gala sont inférieurs à ceux du huitième de finale retour de Ligue des champions, que le PSG doit disputer au Real Madrid ; la fourchette s’étalant de 288 à près de 3.000 euros. C’est par contre moins cher de suivre la rencontre contre l’AS Monaco, le 15 avril 2018. Compter près de 80 euros pour les premiers prix, mais la billetterie est ouverte pour ce choc du champion face à son dauphin et les places les moins chères sont forcément les premières à partir.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑