Rafael Nadal, quelle est la fortune du champion de tennis ?

5 novembre 2020 à 15:50 par Arthur Herniou

0
Nadal fortune

Rafael Nadal pèse 160 M€ selon Forbes.

Ce mercredi 4 novembre, à l’occasion du deuxième tour du Rolex Paris Masters, Rafael Nadal a signé sa 1000e victoire sur le circuit ATP, en battant Feliciano Lopez en trois sets (4-6, 7-6, 6-4). En quête d’un premier titre sur le tournoi de Bercy, celui-ci pourrait être le 87e de la carrière du prodige espagnol, qui a presque tout raflé depuis ses débuts professionnels en 2001. Entre performances sportives et sponsors, la fortune du champion de tennis est garnie, mais jusqu’où s’étend-elle ?

La fortune de Rafael Nadal parmi les plus grandes chez les athlètes espagnols

D’après le magazine Forbes, elle atteindrait les 160 millions d’euros, et ferait de lui l’une des figures les plus riches des Baléares, à défaut d’être dans le top 100 des comptes en banque hispaniques. Cela ferait également de lui le deuxième athlète espagnol, derrière Fernando Alonso et ses 170 millions. Rafael Nadal tire, bien sûr, la plupart de cet argent de ses incroyables performance sur les courts depuis près de 20 ans. L’ancien numéro 1 mondial a amassé plus de 103 M€ rien qu’en prize-money au long de sa carrière, dont 2,77 M€ cette saison, constitués en grande partie de sa prime finale sur Roland-Garros.

Vous aimerez aussi:  FIFA 21 - PES 2021 : Comparatif des notes des joueurs du PSG

Des sponsors généreux et une famille de sportifs pour l’encadrer

Les sponsors jouent aussi un rôle considérable dans la fortune actuelle de Rafael Nadal. Nombreux sont ses partenaires : Nike, Babolat, Kia Motors, Telefónica, Richard Mille, Mapfre… Et ces derniers lui auraient rapporté 26 M€ en 2019, selon Forbes. Pour arriver jusqu’ici, le champion de tennis a été très bien encadré par ses proches, et notamment son oncle Toni, son coach depuis le plus jeune âge. Un esprit sportif cultivé par la famille Nadal bien avant l’arrivée du tennisman. Son autre oncle, Miguel Angel, était défenseur du FC Barcelone et du RCD Majorque dans les années 1980-90, alors que Rafael n’était qu’enfant. En tout, le patrimoine familial est évalué à 275 millions d’euros, le 99e plus gros en Espagne, toujours selon le magazine économique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer