Séville – Stade Rennais: Quel résultat pour les Bretons selon les bookmakers ?

28 octobre 2020 à 12:40 par Arthur Herniou

0
Séville Stade Rennais

Après un premier nul en Ligue ds champions, le Stade Rennais poursuit sa route, en passant par Séville.

Une semaine après son match nul face à Krasnodar, le Stade Rennais affronte Séville, ce mercredi 28 octobre, pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des Champions. Ce sera le premier gros test européen, avant d’affronter l’ogre Chelsea, pour les Bretons, qui devront se rendre au stade Sanchez Pizjuan, enceinte du vainqueur de la Ligue Europa en titre, et sans leur pépite Eduardo Camavinga, forfait, ni Steven Nzonzi, suspendu. Dans ces conditions, un succès serait difficilement envisageable, selon les bookmakers.

Séville favori logique face au Stade Rennais

Les six bookmakers étudiés pour ce match sont unanimes : le FC Séville s’imposera, à 1,58 de cote moyenne. Le sextuple vainqueur de l’Europa Ligue apparait comme le grand favori face au petit poucet breton. Le scénario d’un match nul (4,08) est lui aussi plus probable que la victoire du Stade Rennais (6,35). Les spécialistes imaginent une rencontre à sens unique, où les Sévillans s’imposeront 1-0, avec une cote moyenne de 5,13, ou 2-0, à 5,66. Même le plus petit succès pour Rennes (1-0) n’est évalué qu’à 11,37.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG et Stade Rennais verront-ils les 8es selon les bookmakers ?

Les bookmakers moins sûrs d’eux concernant les buteurs

Concernant les buteurs, les opérateurs sont moins tranchés, mais dégagent quand même un nom. Ainsi, l’ancien joueur de l’OM, Lucas Ocampos, serait le plus en mesure de marquer, à 2,36 de moyenne, devant son coéquipier Luuk De Jong (2,55). Côté Rouge et Noir, leur unique buteur du match contre Krasnodar, Serhou Guirassy pourrait retrouver le chemin des filets, avec une cote de 4,37. La rencontre sera à suivre sur Téléfoot et RMC Sport, à partir de 21h00.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer