Sport 2000 se met à la page et innove avec le Livret Sport

24 septembre 2019 à 20:50 par Thomas

0

Le « Sphinx renaît de ses cendres » se réjouit Thierry Lavigne, président de la coopérative Sport 2000.

Quatre ans. C’est ce qui s’est écoulé, entre la dernière prise de parole officielle du groupe Sport 2000 et la conférence de presse, organisée ce mardi 24 septembre. Le temps pour les commerçants-coopérateurs à l’origine du projet né en 1966, de (re)prendre le pouvoir sur le fond d’investissement Activa Capital. Quatre ans et même plus, de crise et d’un conflit larvé, jusqu’au dénouement du 21 décembre 2018 et le rachat des parts, par les adhérents. Depuis, Sport 2000 est 100% indépendant et son projet de développement commun.

Sport 2000 a mangé son pain noir et recouvre une ambition forte

Il a été présenté ce mardi à la presse, sous le nom de « CUP 2024 » – contraction de « Coopérative Up 2024 ». Il vise à soutenir le retour à la croissance enregistré depuis 2015, par différents axes d’action. D’abord sur les enseignes du distributeur, le troisième en importance sur le marché français (derrière Decathlon et Intersport). Désormais, elles prennent les codes d’un vestiaire, pour celles qui se créent ou se rénovent. Pour 80% d’entre elles, elles se situent dans une agglomération de moins de 80 000 habitants. C’est un positionnement défendu par le groupe. L’Île-de-France n’est pas laissée de côté, mais occupée par d’autres, elle n’est pas prioritaire.

Vous aimerez aussi:  Ballon d'or 2019 : C'est le Jour J, qui va gagner selon les bookmakers ?

« Plus tu te dépenses, moins tu dépenses »

Par la digitalisation ensuite, pour « chasser la rupture », explique le directeur général, Stéphane Solinski. « Nous avons 100 millions d’euros de stock », à compter de 2020 ces stocks seront commun et disponibles d’une boutique à une autre, de concert entre tous les coopérateurs, à la demande des clients. Mais l’innovation la plus forte de cette rentrée de septembre prend le titre de « Livre Sport ». Avec une baseline qui sonne bien et dit tout de l’opération : « Plus tu te dépenses, moins tu dépenses ». « C’est un programme transactionnel qui vise à créditer de points, la pratique sportive », détaille Nathalie Caron, directrice marketing de Sport 2000. Points convertibles en réductions, dans les rayons des magasins, « dès la première minute ou premier kilomètre parcouru ».

Un chiffre d’affaire proche de 900 M€ visé en 2025

Pour le mesurer, le groupe s’est adjoint l’expertise de Sport Heroes, startup référence dans ce domaine. L’inscription doit se faire sur la plateforme dédiée (livretsport.fr), sur la base de sa carte de fidélité. Une fois les appareils connectés, le programme débute. Tout sera opérationnel à partir de ce mercredi 25 septembre. Avec la pratique et la montée en puissance du programme, des challenges seront organisés entre toutes les enseignes du groupe et peut-être seront impliqués les ambassadeurs de la marque que sont Raymond Domenech, Fabien Galthié et Antoine Griezmann. A 621 millions d’euros en 2018, le chiffre d’affaire de Sport 2000 France (à l’internationale il pèse 3,9 milliards), doit croître à 700 M€ en 2020 et flirter avec les 900 millions d’euros, en 2025.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais - Quand se terminent les contrats des joueurs bretons ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑