Stade Rennais, ASSE, LOSC: Combien ça coûte de recruter Adil Aouchiche (PSG) ?

12 avril 2020 à 9:10 par Thomas

0
Adil Aouchiche PSG Transfert

Un gamin de 17 ans, déjà intronisé en équipe une du PSG, qui arrive au bout de son contrat : ça attire forcément des convoitises…

De plus en plus efficace sur la formation des joueurs le PSG, parfois moins pour les retenir. Adil Aouchiche est dans l’histoire du club parisien, comme le plus jeune à disputer un match professionnel, à 17 ans et 46 jours. Normalement, ça devrait lui ouvrir en grand les portes de l’équipe première et l’inscrire dans l’avenir du club. La réalité est toute autre, en fin de contrat en juin, le milieu de terrain axial pourrait partir, car selon le journal L’Equipe, l’ASSE, le Stade Rennais, le LOSC ou les Girondins de Bordeaux sont sur sa piste. Et cela en dépit d’une offre de prolongation formulée par son club.

Le stade Rennais, l’ASSE, les Girondins et le LOSC suivent le joueur

Qui dit joueur en fin de contrat, dit gratuité sur l’opération de transfert. Comprendre sur l’indemnité compensatoire à verser au Paris Saint-Germain : en ce cas précis, il n’y en a pas. Adil Aouchiche était valorisé jusqu’à près de 10 millions d’euros, au commencement de cet exercice 2019-20, mais depuis janvier il est entré dans les six derniers mois de son bail, il n’a donc plus d’estimation pour l’Observatoire du football, tandis que Transfermarkt le valorise à 5,4 millions d’euros, sur le marché.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais : Combien ça coûte de recruter Tanguy Kouassi (PSG) ?

Une prime à la signature car il n’y a pas d’indemnité sur le transfert

Il est toutefois évident que le mot « gratuité » est incorrect, de surcroît pour quelqu’un d’aussi jeune. Le LOSC ne doit pas s’y tromper, s’il est sur le dossier, le club du nord doit voir en Adil Aouchiche la possibilité d’une plus-value future. Cela suppose néanmoins de trouver le plus juste arrangement avec le joueur et son entourage. L’Equipe évoque en effet une prime à la signature de « plusieurs millions d’euros », à lui verser. L’indemnité que les club n’auront pas à payer, le natif du Blanc-Mesnil en tire avantage pour lui. C’est dans la logique des choses.

Adil Aouchiche a reçu une offre de prolongation de la part du PSG

En janvier, le journal Le Parisien évoquait à son sujet, une prime de 3 millions d’euros offertes par le PSG, à la signature du joueur s’il consent à prolonger. Indépendamment du salaire et des incentives à négocier par ailleurs. Selon L’Equipe ce dimanche, Aouchiche souhaiterait une part fixe à 50 000 euros bruts mensuels. C’est l’équivalence ou moindre des salaires moyens cette saison, au LOSC, à l’ASSE, aux Girondins ou au Stade Rennais ; quatre clubs justement proches en terme d’ambition, de moyens et parfois de projet sportif.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer