Stade Rennais – Les Pinault perdent une fortune avec le Coronavirus

16 mars 2020 à 18:25 par Thomas

2
François Pinault Coronavirus fortune

La crise du Coronavirus n’épargne pas le secteur du luxe dans lequel baignent les Pinault père et fils.

Toute l’économie mondiale est touchée sans exception. S’il est trop tôt pour mesurer objectivement l’impact du Coronavirus, il y aura des conséquences au virus. C’est une certitude. Certaines se mesurent ou s’estiment déjà, pour ce qui concernent les plus grandes fortunes du globe, auxquelles la famille Pinault, notamment propriétaire du Stade Rennais en Ligue 1.

– 11 milliards de dollars pour les propriétaires du Stade Rennais

Le groupe Kering qu’elle possède, est tourné vers l’industrie du luxe, un secteur durement touché par la crise. Avec les mises en quarantaine de l’Italie et de la France et en l’absence d’acheteurs chinois, le titre a plongé de près de 40% entre le 10 février et cette mi-mars. Conséquence sur la fortune de la famille Pinault, et tel que nous l’avons remarqué à Sportune, elle serait en baisse de 11 milliards de dollars environ sur un an, d’après l’index des milliardaires Bloomberg.

Les Pinault n’en restent pas moins l’une plus grosses fortunes mondiales

Le patrimoine des Bretons est encore large, estimé à 30,3 milliards de dollars (27 milliards d’euros) par Bloomberg en ce 16 mars et un peu moins (29 milliards) de la part de Forbes. Pour Bloomberg, François Pinault et son fils François-Henri aujourd’hui responsable des affaires occupent la 25e place mondiale des plus grandes fortunes de la planète. Pour Forbes, ils glissent sous l’effet de la crise, à la 30e place.

Vous aimerez aussi:  PSG - Combien ça coûte de recruter Erling Haaland (BVB) ?



2 Responses to Stade Rennais – Les Pinault perdent une fortune avec le Coronavirus

  1. Avatar Michel Brossault says:

    Pauvre Mr Pinault, ce n’est pas mois qui va le plaindre ayant été employé dans un de ses établissements qu’il a depuis vendu aux anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer