The Mole – Un avenir en or

Posté le 14 janvier 2016 par

x0

The Mole, une histoire à cheval entre fiction et réalité à découvrir tous les jeudis sur Sportune.

The Mole, une histoire à cheval entre fiction et réalité à découvrir tous les jeudis sur Sportune.

Les yeux de The Mole parcouraient l’écran de l’IPad avec une lenteur infinie. Une certaine délectation même. Le Tribunal arbitral du sport, le TAS, a annoncé son verdict dans le cadre de l’affaire du joueur Marcos Alberto Rojo, opposant le Sporting Portugal au fond d’investissement Doyen Sports. Une affaire remontant à 2012, lorsque le club portugais recruta l’international argentin en provenance du Spartak Moscou.

Une affaire TPO classique où le fond a obtenu 75% des droits économiques du joueur pour 3 millions d’euros. Avant que Manchester United ne propose 20 millions pour le joueur. Entre temps le président du club portugais a changé et le nouveau venu est un fervent opposant de la TPO. Il se contente simplement de rembourser les 3 millions d’euros avancé. Alors que le fond de Malte demande 15 millions.

Le communiqué du TAS est assez clair :

Le Tribunal arbitral du sport a intimé l’ordre au Sporting de payer à Doyen 10 millions d’euros et 1,6 millions de dommage. Car en réalité, le club portugais devra payer dans les trois jours au fond 75%  sur n’importe qu’elle montant qui puisse revenir au Sporting, comme conséquence de son droit de 20% de la plus-value sur n’importe quel futur transfert du joueur supérieur à 23 millions d’euros.

C’est une décision qui fera jurisprudence pour la suite, songea The Mole qui se souvenait de l’Epouvantail lui lançant sa célèbre phrase !

– La TPO a été voulue par de nombreux clubs pour rester compétitifs, c’est la dérive du système. S’il faut se préoccuper de l’éthique c’est alors une révision profonde du système des transferts qu’il faudra faire. Pas uniquement une pratique qui en est la dérive.

Le regard de The Mole perça la baie vitrée pour tenter de pénétrer le ciel encre de la nuit. Cette histoire avec le joueur argentin pouvait être aussi un épiphénomène. Il ne fallait pas se résoudre à attendre sur les instances dirigeantes pour rebondir. Sa petite agence devait se diversifier et construire un réseau mettant en valeur ses joueurs.

Peut-être racheter un ou deux clubs en Europe ? se demanda The Mole, la réponse était évidente. Pour réaliser une bonne triangulation et respecter les normes, son agence avait nouée des accords avec des clubs Nigérians, mais les sommes étaient encore trop peu importantes pour entrevoir un avenir en or.

Après un moment de silence au milieu de sa villa de Marrakech, The Mole se détourna du noir infini de la nuit pour écrire sur un petit carnet déposé sur la table basse du salon les mots suivant :

Se donner 3 mois pour tout changer

A suivre…

The Mole est un essai à la frontière de la fiction et de la réalité. Les personnages ou les lieux sont empruntés au réel, mais les situations de jeu relèvent de l’imaginaire et s’inspirent de l’actualité sportive, du moment. La vraie…

Plus d’infos et de chapitres précédents de The Mole, la série de Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.