Vigen Badalyan (Vbet) : « L’AS Monaco nous apporte de la légitimité et de la confiance »

24 septembre 2020 à 12:25 par Thomas

0

Vigen Badalyan, dirigeant du groupe BetConstruct, revient sur le partenariat noué entre Vbet et l’AS Monaco.

Officialisé sur la fin du mois d’août, aux premiers jours de la saison 2020-21, Vbet est le nouveau sponsor présent, à l’avant sur la cuisse gauche du short des joueurs de l’équipe que dirige Niko Kovac. C’est une première présence en Ligue 1, qui devrait prochainement en appeler une autre. Car Vbet est un nouvel acteur sur le marché des opérateurs agrées en France, par l’ARJEL. Et dans ce secteur, la concurrence est forte est (presque) partout visible, dans l’élite du football Français.

Vigen Badalyan, fondateur et dirigeant du plus gros groupe BetConstruct, auquel Vbet appartient, revient aux origines du partenariat noué avec le club princier, et évoque les perspectives pour la marque, après des mois derniers forcément durs à vivre, avec l’arrêt du sport à l’internationale.

Dès l’intronisation de Vbet sur le marché français, vous manifestiez votre volonté de devenir un sponsor du football français. En quoi est-ce si important pour vous ?

Vigen Badalyan : Ce partenariat va nous permettre d’installer notre marque en France. D’inspirer la confiance aux joueurs français, ainsi qu’aux parieurs en général. Ça nous apporte de la légitimité.

Pourquoi le choix de Monaco, alors que vous discutiez avec d’autres clubs ?

Vigen Badalyan : Parce que c’est un club à forte personnalité, qui nous ressemble. Mais aussi une marque à la renommée internationale, c’est un gage de qualité. Cela nous permet de profiter de la notoriété de l’ASM.

Youri Djorkaeff, votre ambassadeur, a-t-il pesé dans la décision ?

Vigen Badalyan : Il n’a pas participé directement aux négociations, mais si Monaco nous a choisi – parce qu’en quelque sorte Monaco nous a choisi aussi -, il est possible que cela vienne du fait, que Youri soit notre ambassadeur.

Quelles sont les modalités du contrat, en durée et budget financier ?

Vigen Badalyan : Le partenariat est de deux ans, le reste est confidentiel.

Que vous offre ce partenariat ?

Vigen Badalyan : Nous sommes présents sur les shorts, également en visibilité dans le stade, avec des LED, les écrans géants, la panneautique et plusieurs autres choses, en zone mixte. Nous aurons des opérations « money can’t buy », pour les fans de Monaco et les joueurs de Vbet. Egalement des hospitalités, une loge Vbet, des tickets VIP, et catégorie 1, sur les matches à domicile. Et des tickets hospitalités à l’extérieur. Nous aurons beaucoup d’activation sur le digital, notamment sur les réseaux sociaux et le site de Monaco. Nous développerons également d’autres offres avec Monaco, sur lesquelles nous travaillons actuellement.

Vous aimerez aussi:  Après le tirage, qui va gagner la C1 selon les bookmakers ?

Y’a-t-il une raison particulière au choix de l’espace sur le short ?

Vigen Badalyan : C’est pace qu’il était libre. A ce sujet, nous devrions avoir un autre sponsoring avec un club de la Ligue 1, d’ici au mois de janvier.

Voilà un peu plus d’un an que Vbet est sur le marché français, quel premier bilan tirez-vous ?

Vigen Badalyan : Ce fut un année pendant laquelle nous avons lancé beaucoup de choses sur le marché. Elle nous a permis de gagner en expérience.

La France est-elle un pays qui compte dans votre stratégie ? Et si oui, à quel point ?

Vigen Badalyan : Le projet orignal de la France est extrêmement important. Cela fait six ans que nous travaillons dessus. Nous établir sur ce territoire serait une avancée, en prévision de l’expansion globale que nous menons, pour étendre notre marque partout.

Après une fin de saison 2019-20 compliquée, quelles sont vos perspectives pour l’exercice sportif qui débute ?

Vigen Badalyan : La pandémie nous a affecté, bien sûr, dans la mesure où la plupart des compétitions étaient suspendues. Comme la licence est assez restrictive en France (elle interdit le esport et autres), nous n’avons pas pu compenser par ailleurs. Mais nous sommes désormais sur des perspectives de croissances fortes, soutenues par le lancement notre campagne publicitaire.

A ce propos quel est le dispositif de communication déployé ?

Vigen Badalyan : Nous venons de lancer notre première campagne pub en France, à 360 degré. Sur tous les supports, télé, radio, affichage extérieur, le digital… Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux. Prochainement, nous aurons campagne d’influence, créée en collaboration avec l’agence Fred & Farid. Nous avons pensé un concept qui reprend les valeurs de Vbet, axées sur le côté communauté, social betting que nous valorisons. Nous sommes sur une campagne qui reprend le signe de la victoire – le logo de Vbet -, avec des footballeurs connus. Le slogan est : « la victoire au bout des doigts ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer