Wilder – Fury: Qui va gagner ? En combien de rounds ? Verdict des bookmakers….

1 décembre 2018 à 16:05 par Thomas

0

Deontay Wilder est le favori du combat face à Tyson Fury. L’Anglais aura peut-être sa chance, s’il résiste…

Soirée de gala pour la boxe, avec sur le ring du Staples Center, à Los Angeles, deux athlètes invaincus et champion du monde, en titre WBC pour l’un, ancien pour l’autre, qui fait son retour au premier plan. Deontay Wilder vs Tyson Fury est un combat qui mérite d’être vu entre deux personnalités fortes mais opposées, qui partagent juste le fait d’être des durs et grands, plus de 2 mètres chacun. Depuis la première conférence de presse, les deux boxeurs s’haranguent mutuellement, ce samedi aux environs de 5h00 en France, il n’y aura qu’un vainqueur. Puisque selon les bookmakers de France, l’hypothèse d’un match nul est relativement faible. Elle vaut une cote moyenne légèrement supérieure à 26.

Deontay Wilder devrait plier Tyson Fury au 5e ou au 6e round…

Un vainqueur donc est envisagé, il est plus Américain qu’Anglais selon les scénarios exprimés. Deontay Wilder qui gagne vaut une cote à 1,56, contre 2,24 donnés à Tyson Fury. Ces tendances sont sensiblement les mêmes, de l’autre côté de la Manche où ce combat médiatisé, agite le marché des bookmakers. En France, les opérateurs s’accordent sur l’idée d’un duel conclu avant la limite. En 40 combats disputés et remportés chez les pros, une seule fois Deontay Wilder n’a pas gagné sur KO. Tsyon Fury compte 27 combats, autant de victoires dont 19 avant la limite. Cette nuit, l’Anglais pourrait tomber, plutôt dans un moment du match, entre la 6e et la 7e reprise pour une cote exprimée à un peu plus de 13. Soit 13 euros environ à gagner, pour un de misé, si Wilder couche Fury au 6e, ou au 7e round.

… Si l’Anglais passe l’orage il aura peut-être sa chance

Plus largement tel qu’il se dessine par les cotes, l’opposition devrait tourner à l’avantage du champion, dans les huit premiers rounds. S’il résiste, peut-être qu’alors Tyson Fury aura sa chance, après avoir poussé son adversaire dans ses derniers retranchements. Si le combat va jusqu’à la décision, les bookmakers penchent plutôt pour un verdict à son avantage, à la cote de 3, pour une à 5,7 associée à l’Américain.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑