F1 : Pierre Gasly signe un partenariat avec Hawkers

16 juin 2020 à 10:40 par Thomas

0
Pierre Gasly F1 sponsoring

Pierre Gasly est un ambassadeur de la marque espagnole, Hawkers.

Hawkers débarque en F1. La marque de lunettes de soleil et de vue vient de signer avec le pilote français Pierre Gasly, un contrat de sponsoring. Déjà présente dans l’univers du Moto GP, elle le sera à l’avenir au championnat du monde de Formule 1, par le biais de son partenariat avec le pilote de la Scuderia AlphaTauri. Aucun détail contractuel n’a été communiqué, sur la durée de cet engagement, ou le montant du rapprochement.

Pierre Gasly signe un contrat de sponsoring avec Hawkers

Pour saluer cette collaboration naissante, Hawkers et Pierre Gasly ont tourné un spot commercial d’une vingtaine de secondes, intitulé « The Machine » (voir ci-dessus). « La première fois que j’ai vu la marque Hawkers, c’était en MotoGP, raconte le pilote de 24 ans. Je regardais la télévision et j’ai été frappé par les lunettes portées par Alex Rins (pilote de MotoGP) sur la grille de départ. Je me souviens même que les verres étaient bleus. »

Hawkers débarque dans la F1 après le Moto GP

Hawkers est une jeune marque ambitieuse, créée en 2013 en Espagne. « L’accord avec Pierre Gasly nous permet de consolider la visibilité de notre marque dans le sport automobile et d’accéder à un partenariat exclusif avec Pierre Gasly qui concourt à la Formule 1, en élargissant l’audience et en projetant la marque au niveau international, se réjouit le directrice de marque, Ximena Guzmán. C’est une étape importante pour nous. Nous sommes très heureux de travailler avec Pierre, un pilote avec beaucoup de projection qui partage nos valeurs et notre personnalité de marque : optimiste, rupture et transgression : pas de limites. »

Le pilote français confiant pour sa saison 2020

Pierre Gasly va débuter sa troisième saison en Formule 1, en 2020. Il se dit confiant à ce propos : « Je suis au meilleur de la forme. Si la voiture est bonne, je sais que nous allons bien faire », espère-t-il alors que la saison, tronquée par la crise, doit débuter le 5 juillet au Grand Prix d’Autriche.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer