Girondins de Bordeaux : Tout ce qu’il faut savoir du nouveau logo du FCGB

1 juillet 2020 à 13:15 par Enzo Fiorito

0
Girondins logo

Le nouveau logo des Girondins s’articule autour de trois axes majeurs.

Du changement chez les Girondins de Bordeaux. Le 2e club professionnel le plus vieux de France (1881), a dévoilé ce mardi soir un autre logo. Avant d’annoncer un changement d’équipementier avec l’arrivée imminente d’adidas pour cinq ans. C’est le début d’une ère qui débute, pour le club au scapulaire.

Un nouveau logo pour les Girondins de Bordeaux autour de trois piliers

Cette nouvelle identité graphique et visuelle s’articule autour de trois piliers forts : le sport, la région et le global. Le premier, sur le plan sportif, est de viser les places qualificatives européennes régulièrement, en renforçant « le savoir-faire et la culture du jeu à la bordelaise. » Le deuxième axe concerne la proximité avec les habitants du département 33. « Faire partie intégrante de la communauté girondine », détaille le FCGB à ce propos, comme pour mieux insister sur la nécessité d’ancrer la marque dans son territoire. En ce moment, c’est chose rendue compliquée par le contexte général. Enfin, sur le plan international, le FCGB souhaite développer sa notoriété dans le monde et être plus visible dans les championnats asiatiques, américains etc…

Vous aimerez aussi:  Groupe IGS nouveau fournisseur officiel du PSG Handball

Qu’est ce qui change avec l’ancien logo du FCGB ?

L’élément qui saute aux yeux est l’inscription du nom sur le logo. Les collaborateurs, les partenaires et le club girondin ont décidé de mettre en valeur le nom de Bordeaux, en blanc, pour capitaliser davantage sur le prestige de la ville. Le nom des Girondins est lui écrit en plus petit, en dessous et d’une couleur différente, dorée. Pour le reste, la forme et le fond restent quasiment identiques à l’ancienne version. Le président, Frédéric Longuepée, confirme l’intérêt de ce changement. « Notre nouvelle identité graphique est conçue pour signifier notre respect attentif à notre histoire et notre région, tout en s’ouvrant aux nouvelles sources de développement. » Un discours fédérateur qui toutefois en ce moment, peine à être compris ou entendu du plus grand nombre des suiveurs bordelais.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer