Nike perd gros pour une chaussure qui se dérobe et blesse Zion Williamson

21 février 2019 à 20:30 par Emmanuel Bernard

2

Zion Williamson grimace, Nike qui fournit ses chaussures, aussi.

C’est une image que personne n’aime voir, car elle a pour incidence finale la blessure d’un joueur. Il s’appelle Zion Williamson, il disputait la nuit dernière, une rencontre universitaire. Celui que les spécialistes du jeu comparent à LeBron James a vécu une soirée cauchemardesque à l’instant où, sur un appui dans la raquette adverse, sa chaussure a littéralement explosé sous le choc de l’imlpact. Le match venait de commencer depuis une poignée de secondes.

La chaussure de Zion Williamson explose. L’action de Nike tremble en conséquence

Le cas est fort heureusement très rare, mais ici médiatisé par la chaîne ESPN, car le match était une affiche entre l’université de Duke de Zion Williamson et celle de la Caroline du Nord. Ce jeudi, les images circulent massivement sur les réseaux sociaux, tandis que l’action de Nike, l’équipementier du joueur, dévisse sur les marchés boursiers. L’action de la puissante marque de l’Oregon a perdu jusqu’à près de 1,3% de sa valeur à Wall Street, dans les heures qui ont suivi les débats. C’est, selon certaines estimations rapportées, l’équivalent de près d’un milliard de dollars, de perte en capitalisation.

Zion Williamson, une star en gestation pour les parquets de vitrine NBA

Nike est associé avec l’équipe universitaire de Duke, dans le cadre d’un contrat longue durée. Zion Williamson est présenté comme un futur crack de la NBA. A seulement 18 ans, il compte près de 2,5 millions d’euros sur le réseau Instagram.



2 Responses to Nike perd gros pour une chaussure qui se dérobe et blesse Zion Williamson

  1. LT says:

    Salut,

    Petit rectificatif, il ne s’agit pas d’un manque à gagner mais plutôt d’une baisse de la capitalisation boursière soit la valeur de la société sur les marchés financiers.

    Cdt,

    LT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑