Les maillots les plus extravagants de l’histoire du Mondial

20 juin 2018 à 14:20 par Thomas

0

La Coupe du monde de football regorge d’histoires insolites liées aux maillots des équipes.

Les temps changent, les équipementiers passent et les envies évoluent. Il y a vingt-quatre ans, aux Etats-Unis, le Nigéria jouait la Coupe du monde de football, dans un ensemble vert et blanc aux étranges motifs, alors produits par la marque adidas. En ce moment en Russie, les Super Eagles disputent le tournoi avec sur les épaules, le plus beau maillot du tournoi, tel que l’approuvent une majorité des fans. Cette tenue 2018 de Nike est l’héritage de celle de 1994. Les modes passent, les goûts avec…

Des maillots parfois très étranges dans l’histoire du Mondial de football

Cette séquence des maillots les plus extravagants de l’histoire du Mondial de football est bien sûr non exhaustive. Elle mêle différentes histoires, parmi lesquelles, celle de l’équipe de France et de sa tunique verte et blanche, en bandes verticales, portée en 1978 en Argentine, pour affronter la Hongrie. Ce maillot, propriété d’un club de pêcheurs locaux fut prêté aux « Bleus » alors habillés de blanc (et seulement de blanc) pour affronter un adversaire, lui aussi en blanc.

Jorge Campos, le roi des tenues… moches !

Dans un tout autre genre très bariolé, souvenons-nous de la tenue du Mexique, pour le Mondial 98 en France. Et à propos du Mexique, encore, l’ensemble du gardien Jorge Campos, à la Coupe du monde 94 aux Etats-Unis : avec de gros motifs géométriques de toutes sortes de couleurs vives. Arlequin n’aurait pas renié l’association.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑