Manchester United pourrait perdre près du tiers des revenus tirés d’Adidas

19 septembre 2019 à 17:25 par Thomas

0

Particulièrement cette saison 2019-20, Manchester United a la pression du résultat et la nécessité de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions.

Supplément de pression sur les joueurs de Manchester United. D’après le Manchester Evening News, le club pourrait perdre jusqu’à 30% des revenus saisonniers générés de son partenariat avec Adidas, s’il ne se qualifie pas pour la prochaine campagne de la Ligue des champions. Conséquence d’une clause signée dans le contrat de dix ans, qui stipule que la part imputée aux Red Devils diminuera de 30%, s’ils ratent deux éditions consécutives.

Moins 30% des revenus d’Adidas si Manchester United ne décroche pas la C1

Manchester United et l’équipementier allemand se sont associés en 2015, à hauteur de 75 millions de livres (67,8 M€) par an, après treize saisons soutenues par la marque rivale Nike. La saison 2018-19 dernière, les Mancuniens ont terminé sixième de Premier League, en obtenant pour consolation de joueur le Ligue Europa. Elle est maigre à côté de la contribution garantie à jouer la Ligue des champions.

A moins sinon de gagner la Ligue Europa pour compenser le manque de visibilité

Selon nos voisins anglais, le seul moyen pour United de ne pas être ponctionné par son partenaire est de terminer quatrième au pire quatrième de Premier League au bout de la saison (et ainsi e qualifier pour la C1), sinon de gagner cette édition de la Ligue Europa dont le club est le favori des bookmakers. Après cinq journées de championnat, Ole Gunnar Solskjaer et ses hommes sont en ballotage très légèrement favorable, à la quatrième place, mais dans un même nombre de points que six équipes.

Vous aimerez aussi:  Cristiano Ronaldo, van Dijk ou Messi : Qui sera The Best 2019 selon les bookmakers ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑