On a échangé avec Manu Lonjon, le docteur ès mercato de Yahoo et des réseaux sociaux

16 février 2018 à 14:55 par Thomas

2

De plus en plus de fans de foot suivent le compte @ManuLonjon car c’est celui des bonnes infos, en période de mercato.

A force de voir passer ses tweets sur notre time-line sans même être abonnés à sa page, c’était la preuve qu’un phénomène intéressant nous échappait. C’était au mois de décembre dernier, aux prémices du mercato de foot à ouvrir. A cette époque où les réseaux sociaux offrent à boire et à manger, toutes les infos transferts ne sont pas bonnes à prendre. Toutes, sauf celles de Manu Lonjon. Expert football et mercato pour le groupe Yahoo, il sévit aussi sur son compte Twitter (@ManuLonjon) qui compte plus de 30k followers.

Plus de 30.000 followers et une grosse activité sur ce mercato d’hiver

Sur le dernier mois de janvier, il a souvent tweeté juste. Pour annoncer les pistes chaudes, mais pas encore finalisées. A son actif notamment, tous les mouvements opérés à l’AS Saint-Etienne, dans le sens des départs (Diony, Pogba, Soderlund…) ou des arrivées (M’Vila, Debuchy, Subotic…). Sinon, il corrige les rumeurs infondées, souvent à la demande de sa communauté qui le consulte, comme on se rend chez un médecin.

Nous avons échangé avec ce « docteur mercato du web », pour mieux cerner le personnage, peut-être moins connu que d’autres experts du mercato. Mais clairement pas moins efficace. Rencontre…

Commençons par une question chat des années 2000 : Bonjour Manu, asv ?
Manu Lonjon : 43 ans, Sexe masculin, Montpellier.

Depuis quand es-tu journaliste ? Pour qui travailles-tu et depuis combien de temps ?
Je ne suis pas réellement journaliste, dans le sens où ce n’est pas ma principale source de revenus. Je me suis lancé il y a 3 ans. Je suis rentré chez yahoo en septembre 2016.

En quoi consiste ton travail pour Yahoo ?
Je m’occupe du Mercato, aussi bien par les infos que je donne, que par les Live réguliers que je fais sur @YahooSportFR. Je fais aussi des Debrief sur la Ligue 1, les samedis et dimanches soir.

Es-tu fan de sport en général ou de football. Rien que de football ?…
Je suis fan de sport. Le foot et le basket concentrant la quasi totalité de mes intérêts.

Depuis combien de temps es-tu sur Twitter ?
Je me suis lancé sur Twitter en même temps que le journalisme. Il y a 3 ans.

Si on te dis que tu étais l’homme à suivre de ce mercato d’hiver, ça t’inspire quoi ?
Ça me flatte, évidemment… tu peux le redire stp ?! 🙂

Combien d’infos as-tu publié sur ce mois de janvier ?
Je ne les ai pas comptabilisées et c’est compliqué car tu peux donner plusieurs infos sur le même dossier. Tu peux même donner des infos non similaires sur le même dossier d’un jour à l’autre. De mémoire, j’ai dû participer à M’Vila, Ntep, Mitrovic, Subotic, Debuchy, Diony, Waris, Butelle, Pokorny parmi les plus connus. J’ai un très bon pourcentage, je crois, y compris sur les démentis comme Carrasso à Angers ou Pizarro à l’OM.

T’arrives-t-il de te tromper ? Si oui, tu fais quoi dans ce cas là ?
Bien sûr que je me trompe… évidemment ! C’est impossible de prétendre le contraire. Ceux qui me suivent savent que je fais « Tut Tut » quand mon info est vérifiée et que je dis quand je me suis planté. Cet hiver ? On m’a dit que Waris était proche de Nantes alors que c’était a priori faux, je me suis rattrapé en sortant l’exclu sur Porto pour lui. Idem pour Sessegnon, je sors une offre chinoise et 2h après il signe en Turquie. Ça arrive, il faut l’accepter. Voilà.

Beaucoup de tes followers ont salué ton travail. Dont un certain Jérémie Janot. Ça doit faire plaisir non ?
Jérémie Janot a toujours été bienveillant avec moi. C’est un super mec. Je préfère que l’on salue ce que je fais plutôt qu’être un sujet de moqueries… oui ça me fait toujours plaisir, ça me donne de l’énergie.

As-tu des clubs de prédilection ? On t’a vu très efficace sur les infos liées à Saint-Etienne…
Non, je n’en ai pas. Je suis mieux informé à certains endroits. L’été dernier, j’avais été efficace sur Rennes, cet hiver Sainté.

Qui dit influenceur dit forcément « trolls » et « haters » du web. Tu le vis comment ? Leur réponds-tu
Ils font partie de Twitter. Plus ta notoriété augmente, plus tu en es la cible. Ça fait partie du jeu. Disons que je préfère ma position à la leur. Tu sais, quand tu en es à consacrer des dizaines de tweets, à faire des copies écran, au sujet d’un pigiste dont le truc est de parler du mercato sur Twitter… comment te dire ?! Je pense que, ou tu as une vie extra douce, ou bien que je suis loin d’être ton plus gros problème !! Je leur réponds parfois. Rarement. Je ne devrais probablement pas le faire…

Leur nombre augmente-t-il avec ta notoriété grandissante ?
J’ai plus de 30.000 followers et je dois avoir 15-20 haters. Je le souhaite à tout le monde ! Et comme je suis loin d’être leur seule victime.. Qu’ils vivent leurs vies, je leur souhaite d’aller mieux.

La concurrence entre experts du foot et du mercato en France est-elle saine ?
La concurrence existe avec tout le monde, ici ! Je ne peux pas m’en plaindre car c’est aussi grâce à cette possibilité-là que j’ai pu m’affirmer. La qualité se juge avec le temps et la multiplication d’infos vérifiées. Le buzz ici est très simple à faire : sors une merguez sur l’OM ou le PSG, fais genre que tu as des infos béton, donne des chiffres ou des dates, ça va faire le tour de Twitter mais au final ça restera une merguez de plus …

Parlons audience et statistiques, combien as-tu gagné de followers sur ce mois de janvier ?
Le bilan de janvier ? Plus 2.027 followers.

Quel a été ton tweet le plus commenté, RT ou liké ?
Le tweet le plus liké est l’arrivée de Subotic à Sainté. Celui le plus comme commenté directement ou indirectement est le démenti sur Pizarro proche de l’OM et le plus RT est l’arrivée de M’Vila chez les Verts.

Combien de tweet as-tu publié en moyenne chaque jour ?
Sur le Mercato, j’ai publié environ 20 tweets par jour. Je ne fais pas trop dans la quantité . Et j’ai fait plus de 15.000.000 vues sur mes tweets, c’est colossal !

Quand tu n’es pas sur le mercato, tu analyses et débriefes les rencontres, de Ligue 1 notamment. Dans quel exercice te sens-tu le plus à l’aise ?
Le débrief est un exercice différent puisque je ne donne pas d’infos mais un point de vue. J’aime beaucoup cet échange là, même si il a des constantes avec le mercato, à savoir l’interaction, l’échange : je ne fonctionne que comme ça. Je ne suis pas un expert qui distille la bonne parole.

Sévis-tu aussi sur d’autres réseaux sociaux ?
Je ne suis que sur Twitter, ça me suffit largement.

Dans ta bio tu te présentes comme journaliste pour Yahoo et… expert MissFrance. Tu nous expliques ?
Je suis devenu expert Miss France par accident ! Le soir de l’élection, j’étais d’humeur taquine donc je me suis amusé ici et ai commis quelques blagues. Ça a très bien marché. C’est ma nouvelle passion ! Vivement l’année prochaine !

Puisqu’enfin tu as été pointu sur les prédictions du mercato, peux-tu te projeter jusqu’à l’été et nous dire si la France sera championne du monde ?
Je vois la France dans les 4 cet été. Et après tout peut arriver…





2 Responses to On a échangé avec Manu Lonjon, le docteur ès mercato de Yahoo et des réseaux sociaux

  1. Regnier says:

    Franchement,le meilleur sur ce mercato de janvier. Mieux informé que les gros médias, ils devraient le recruter !

  2. Sylvie Langevert says:

    Manu à été très pro sur ce mercato d hiver il n a pas chercher à faire le buzz . Je pense qu il va encore grandir et sera reconnu dans la sphère foot c est tout ce que je lui souhaite . Merci Manu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑