PSG – La cheville de Neymar le lâche, Google explose…

2 mars 2018 à 11:55 par Thomas

0

Dimanche en soirée, les recherches sur Google en France tournaient toutes autour de Neymar. – @Instagram

Il était près de 22h30, ce dimanche soir, quand Neymar est tombé. Lâché par sa cheville droite, en plein PSG – OM, en Ligue 1. La blessure est banale sur les terrains de football, moins quand elle touche le joueur le plus cher de l’histoire du ballon rond. Moins encore dans un contexte de « Classique » du championnat de France. Et encore moins, dans les jours précédents la rencontre la plus importante de la saison du Paris Saint-Germain, face au Real Madrid, en Ligue des champions.

Neymar s’écroule dans le choc PSG – OM. Soudain, les recherches explosent…

Ces raisons expliquent principalement, l’explosion soudaine des recherches liées au crack brésilien, sur le moteur de recherches, Google. Qu’a l’attaquant parisien ? Est-ce grave ? Combien de temps va-t-il rester éloigner des terrains ?… Autant de questions en toile de fond des recherches, tel que l’a repéré le journal AS, qui s’est livré à l’exercice, que nous avons repris en l’appliquant à la version française du moteur de recherche. L’effet « Neymar » sur Google a surtout été visible de France, mais aussi d’Espagne, de Madrid à Barcelone, son ancien club. Ainsi qu’au Brésil, la preuve que de l’autre côté de l’Atlantique, le Ney est très suivi, même une soirée parisienne un dimanche soir (il était environ 18h30 à Rio).

L’attaquant brésilien était au centre de toutes les recherches en France sur Google

Google Trends calcule les tendances des recherches en temps réel. Il attribue une note de 0 à 100 « selon la proportion d’un sujet par rapport à toutes les recherches portant sur tous les sujets », est-il expliqué. En France, le mot « Neymar » valait le maximum de 100, ce dimanche en soirée. Au Brésil, où Neymar est la personnalité la plus aimée du pays et celui sur qui reposent toutes les chances de briller au Mondial en Russie, la valeur a grimpé jusqu’à 58 et en Espagne elle a avoisiné les 20. La dernière fois que l’attaquant du avait « cassé les internets », c’était au moment de son transfert record, l’été dernier.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑