PSG, OM, OL, ASSE, ASM… Quelle est la force de leur communauté digitale ?

10 janvier 2018 à 17:50 par Thomas

0

Le PSG attaque 2018 avec plus de 53M de fans sur ses réseaux sociaux.

Un grand club de foot moderne ne se construit plus seulement sur le terrain de vérité, mais aussi en coulisse. Et depuis le début du siècle, sur le digital. En France, le PSG domine en nombre, devant l’OM, l’OL, l’ASM, l’ASSE puis le LOSC. Mais à l’échelle du monde, intouchables sont les clubs historiques, principalement le FC Barcelone, le Real Madrid et Manchester United qui comptent respectivement 218,134, 218,046 et 119,2 millions de followers au cumul des fans de six des principaux réseaux sociaux du web (Facebook, Twitter, Instagram, Periscope, Youtube et Google +), en terme de fréquentation.

Le Global digital football benchmark 2018 (de 179 à 166)

PSG, OM, ASM, OL, ASSE, LOSC, FCGB et OGCN sont dans le Top 180 des clubs aux plus fortes communautés digitales

Le Paris Saint-Germain se hisse dans le Top 10 de la plateforme allemande, Result-Sports. Le club de la capitale a la septième communauté digitale la plus fournie du monde du football, avec 53.248.152 fans au cumul, enregistrés au premier jour du mois de janvier 2018. L’Olympique de Marseille suit, 32e, avec 8.881.927 « like » à l’addition de toutes ses pages ; puis l’AS Monaco (36e avec 8.035.677), l’Olympique Lyonnais (50e à 4.973.616), l’AS Saint-Etienne (125e à 1.631.577), le Lille OSC (126e à 1.619.373), les Girondins de Bordeaux (140e à 1.415.907) et enfin l’OGC Nice, 179e et dernier club de l’étude, avec 1.000.249.

Un classement selon le nombre et non le volume des interactions des fans sur les pages

Le « Global digital football benchmark » ainsi que l’ont nommé les auteurs, ne classe les équipes de football qu’en nombre et non au niveau des interactions sur les pages des clubs. D’aucuns diraient que ce n’est pas tant la masse des followers qui compte que le volume des commentaires et des « j’aime » de chaque publication. L’indicateur témoigne toutefois du niveau d’engouement et d’adhésion des supporters de foot. C’est sans surprise que les équipes historiques sont toutes en bonnes places et non loin d’elle, celles plus modernes qui cherchent à rattraper le temps, comme le PSG ou Manchester City (9e avec 50,303M de followers).





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑